GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: à l'heure des tractations, les républicains oublient les différends

    media Kellyanne Conway, la conseillère de l'équipe de transition Trump lors de son arrivée à la tour Trump, à New York, ce jeudi 17 novembre 2016, où se pressent les candidats au futur gouvernement. REUTERS/Mike Segar

    Le président élu Donald Trump est toujours dans sa tour de New York où tous les rendez-vous importants ont lieu. L’équipe de transition a mis en place un point quotidien avec les journalistes, mais peu d’informations filtrent. Les républicains les plus récalcitrants à la candidature Trump se rendent à la raison et sont prêts à accepter des postes dans le futur gouvernement.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Le gouverneur de Floride reçu par Donald Trump, c’est normal. Rick Scott a très activement participé à la victoire. Les 29 délégués de cet Etat du Sud ont fait la différence entre Hillary Clinton et le vainqueur.

    La gouverneure de Caroline du Sud dans la tour Trump, c’est en revanche plus surprenant. Nikki Haley, qui a soutenu le candidat malheureux Marco Rubio, n’a pas eu de mots assez durs pendant la campagne, pour Donald Trump, « un candidat qui ne respecte pas nos valeurs en ne rejetant pas le Ku Klux Klan ». A présent, l’élue républicaine d’origine indienne est pressentie pour un ministère. Et elle en est flattée.

    Etonnant aussi le nom du sénateur Ted Cruz, qui apparait pour diverses fonctions : ministre de la Justice ou juge à la Cour suprême. C’est vrai, le profil de ce juriste, ultraconservateur texan, anti avortement, anti mariage gay, correspond au profil défini par Donald Trump. Ce soutien de la dernière heure avait qualifié le candidat Trump de « menteur pathologique incurable ». Mais à l’heure de la distribution des postes, les différends semblent oubliés.

    → (Re) lire : Etats-Unis: Trump tarde à faire connaître son équipe gouvernementale

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.