GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Haïti: mode d’emploi des législatives partielles

    media Ce dimanche les Haïtiens sont appelés aux urnes por la présidentielle et les législatives partielles. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Ce dimanche les Haïtiens sont appelés aux urnes. Parmi 27 candidats, ils doivent choisir un nouveau président mais pas seulement. En même temps se tiennent également des élections législatives partielles.

    Avec notre envoyée spéciale en Haïti, Stefanie Schüler

    Les élections législatives qui doivent se tenir ce dimanche sont pour le moins complexes. Il y a tout d’abord des scrutins prévus par le calendrier électoral régulier. Il s’agit du premier tour des sénatoriales partielles. Sur les 30 sièges que compte la Chambre haute, ceux de 10 sénateurs, élus en 2010 et dont le mandat arrive à son terme, doivent être renouvelés.

    Ensuite, il y a des scrutins législatifs complémentaires. En effet, le premier tour des élections législatives en août 2015 a été entaché de fraudes et de violences. Conséquence : au niveau des sénatoriales, le vote a été invalidé dans trois départements. Il en était de même pour l’élection des députés dans 25 circonscriptions. Pour ces postes vacants, six sénateurs et 25 députés, un nouveau premier tour a été organisé en octobre 2015. Et ce dimanche se tiendra donc le second tour.

    Les résultats de ces législatives et le nouveau rapport de forces qui en résultera seront d’une importance cruciale pour le futur président du pays. Car selon la Constitution haïtienne, c’est le Parlement qui approuve le nouveau Premier ministre ainsi que le programme de son gouvernement.

    → A (re)lire : Elections en Haïti: l’ONU en appelle au vote citoyen dans un Etat dévasté

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.