GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: quelles relations avec la presse pour le président Trump?

    media Le président élu Donald Trump, dans le hall du siège du New York Times, le 22 novembre 2016. REUTERS/Lucas Jackson

    Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, a eu des relations exécrables avec les médias tout au long de sa campagne. Ces derniers ont pourtant beaucoup contribué à son succès. Va-t-il, maintenant que la Maison Blanche est pour lui, améliorer ses rapports avec eux ?

    Avec notre correspondant à Washington,  Jean-Louis Pourtet

    Ce ne sera jamais le grand amour, mais Donald Trump pourrait adoucir son langage une fois dans le Bureau ovale, et cesser de traiter les médias de « pourris ». En attendant, le futur président américain n’est pas encore prêt à renoncer à ses tweets vengeurs et à pardonner aux médias la façon dont ils l’ont traité pendant la campagne.

    Lundi 21 novembre, il a reçu un groupe de cadres et de présentateurs des principales chaînes de télévision pour leur passer un savon. Il s’en est particulièrement pris à CNN et à NBC, qu’il a accusées d’être biaisées et d’avoir manqué de professionnalisme. Le lendemain, il a accordé une interview au New York Times, à qui il a aussi reproché de l’avoir maltraité.

    Il a cependant reconnu qu’il lisait régulièrement ce quotidien, et dans ses échanges avec les éditorialistes, il s’est montré plus modéré que pendant la campagne. Est-ce le signe d’une normalisation de ses relations avec la presse ? Il est trop tôt pour le dire. Les journalistes s’attendent à ce que le président les tienne à distance et se serve des médias sociaux pour communiquer avec le public. C’est un peu ce qu’avait fait Obama. Et d'ailleurs Donald Trump a annoncé les premières mesures de sa présidence par vidéo.

    Mais ce que les journalistes craignent le plus, ce sont des lois plus restrictives sur la liberté de la presse. Aux Etats-Unis, il y a déjà un vaste mouvement de mobilisation dans la profession pour combattre de telles restrictions, auxquelles Donald Trump avait fait allusion au cours de sa campagne.

    → Lire aussi : Torture, emails d’Hillary Clinton, climat ; les revirements de Trump

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.