GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les généraux et les leaders de la contestation au Soudan ont formé mardi un Conseil souverain de onze membres qui dirigera le pays au cours de sa transition de trois ans et trois mois vers un pouvoir civil.

    Amériques

    Donald Trump jubile devant les salariés d'une usine de l'Indiana

    media Donald Trump dans l'usine Carrier à Indianapolis, le 1er décembre 2016. REUTERS/Chris Bergin

    Donald Trump a donné jeudi 1er décembre le coup d’envoi d’une tournée de remerciements à ses électeurs. Première étape, l’Indiana, dans lequel l’usine Carrier, spécialisée dans l’air conditionné, qui vient de renoncer à délocaliser un millier d’emplois vers le Mexique. Le président élu a raconté à la tribune comment il avait décroché son téléphone pour appeler le patron de l’entreprise.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    « J’ai appelé Hayes, le patron, je ne le connais pas. Il a décroché et il a dit : "Monsieur le président élu, comment allez-vous ?" C’est merveilleux de gagner ! Si j’avais perdu, il n’aurait pas pris mon appel ! » a-t-il lancé à Cincinnati, première étape de sa tournée de remerciements.

    Donald Trump ne boude pas son plaisir. Il savoure sa victoire devant un public conquis : les employés de l’usine Carrier viennent d’apprendre que leurs postes ne sont pas délocalisés au Mexique. L’entreprise va recevoir 7 millions de dollars en divers allégements de taxes. Une incitation proposée par l’Etat de l’Indiana dont le gouverneur n’était autre que le futur vice-président, Mike Pence.

    L’usine avait refusé cette offre avant l’élection, mais depuis la victoire de Donald Trump, il devenait difficile de rester sur cette position. « Les entreprises ne quitteront plus les Etats-Unis sans conséquence, a-t-il prévenu. L’une des choses que nous allons faire pour les garder ici est une baisse des impôts de 35% à 15%. »

    Le discours du président élu oscille entre promesses et menaces. Promesses de baisses de taxes et menaces d’annulation de contrats fédéraux ou de fortes surtaxes sur la réimportation de tout produit fabriqué à l’étranger.

    Rassembler un « pays divisé »

    La journée de Donald Trump s’est terminée à Cincinnati, dans l'Ohio, par un meeting où le futur locataire de la Maison Blanche a à nouveau reçu un accueil triomphal.

    Le président élu s'est engagé à rassembler « un pays divisé ». « Nous condamnons l'intolérance et les préjugés sous toutes leurs formes. Nous dénonçons toute la haine et rejetons avec force le langage d'exclusion et de séparation », a-t-il ajouté, en tendant la main aux démocrates, force d'opposition au Congrès.

    Donald Trump a aussi annoncé qu'il nommerait le général James Mattis, ancien commandant militaire de troupes américainesen Irak et en Afghanistan, à la direction du département de la Défense. Ce sera le premier ex-général à devenir secrétaire à la Défense depuis George Marshall en 1950 sous la présidence de Harry Truman.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.