GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Trump nomme un climato-sceptique à l’Agence de l’environnement

    media Le choix de Scott Pruitt, 48 ans, est assuré de consterner les écologistes et à l'inverse de ravir les dirigeants de l'industrie pétrolière. REUTERS/Brendan McDermid

    Coup de tonnerre pour les défenseurs de l'environnement aux Etats-Unis. Donald Trump a choisi un climato-sceptique pour diriger l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Scott Pruitt, jusqu'ici ministre de la Justice de l'Oklahoma, a passé les dernières années à se battre contre l'institution à la tête de laquelle il vient d'être nommé.

    Scott Pruitt est l'architecte de l’une des batailles juridiques les plus vigoureuses qu'aient menée les Républicains contre l’administration Obama : celle de bloquer les directives en matière de lutte contre le changement climatique.

    Aujourd'hui, des procédures judiciaires contre le plan climat de la Maison Blanche sont en cours dans 28 Etats du pays. Scott Pruitt est à l'origine de chacune d'entre elles.

    A 48 ans, cet élu républicain est le climato-sceptique par excellence. Il met publiquement en doute le degré et l'étendue du réchauffement de la planète et son lien avec l'action humaine.

    Dans l'Etat de l'Oklahoma, qui tire la moitié de ses richesses de l'exploitation pétrolière, Scott Pruitt a été élu sur la promesse de limiter l'influence de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) sur les industries. Les liens qu'il entretient avec le lobby de l'énergie ne sont un secret pour personne : d'importantes compagnies pétrolières ont directement participé à sa campagne électorale.

    L'EPA a été le principal outil de Barack Obama pour imposer par voie réglementaire une réduction des émissions de carbone. Donald Trump avait annoncé à plusieurs reprises vouloir se débarrasser de l'agence. Et pour un tel démantèlement, Scott Pruitt pourrait être le choix idéal.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.