GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Nobel: le président colombien érige son accord de paix en modèle

    media Le président colombien Juan Manuel Santos lors de la remise du prix Nobel de la paix, à Oslo, le 10 décembre 2016. NTB Scanpix/Lise Aaserud/via REUTERS

    L'accord de paix en Colombie pourrait servir de modèle à des pays en guerre, a estimé samedi le président Juan Manuel Santos en recevant le prix Nobel de la Paix.

    Le président colombien a reçu à Oslo, en Norvège, le prix Nobel de la paix, pour la fin de 50 ans de conflit avec la guérilla des FARC. Juan Manuel Santos s’est félicité de voir enfin la paix triompher dans son pays. Le chef de l'Etat a érigé l'accord signé avec les rebelles des FARC en modèle pour les zones de conflit dans le monde. « Ce qui semble impossible peut devenir possible, même en Syrie ou au Soudan », a déclaré Juan Manuel Santos.

     

    Aujourd'hui, après six ans de négociations intenses, difficiles, sérieuses, je suis en mesure de vous annoncer, d'annoncer au monde, avec une grande humilité, que le peuple colombien rend possible l'impossible. Lorsque l'on m'a demandé si je désirais ce prix, je disais toujours que, pour moi, le vrai prix, la vraie récompense, c'est la paix dans mon pays. Cette paix n'est pas le fait d'un président, d'un gouvernement, mais de l'ensemble du peuple colombien. Et je voudrais demander aux victimes qui sont ici présentes, qui représentent les victimes du conflit armé en Colombie, je vais leur demander de se mettre debout pour recevoir l'hommage qu'elles méritent

    Nobel: extrait du discours du président colombien Juan Manuel Santos 10/12/2016 - par RFI Écouter

    Parmi les invités de marque à la cérémonie figuraient deux célèbres ex-otages des Farc, la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt et la Colombienne Clara Rojas, et l'ancien secrétaire d'État américain Henry Kissinger, lui-même lauréat très controversé  du prix Nobel de la paix.

    Hector Abad Faciolince, Pastora Mira Goraz Careia, Liliana Pechene, Leiner Palacio, Clara Leticia Rojas Gonzalez, Fabiola Perdomo, and Ingrid Betancourt représentant les victimes du conflit armé en Colombie ont été ovationnés à Oslo, le 10 décembre 2016. Scanpix/Haakon Mosvold Larsen/via REUTERS

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.