GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 10 Août
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Aujourd'hui
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le Portugal est disponible pour accueillir 30 des 244 migrants qui se trouvent à bord de l'Aquarius et des autres embarcations actuellement à Malte», a déclaré le gouvernement portugais dans un communiqué. Cette décision portugaise communiquée à la Commission européenne a été prise en lien étroit avec les gouvernements espagnol et français. L'Espagne a à cet égard annoncé mardi qu'elle allait accueillir 60 des 141 migrants actuellement à bord de l'Aquarius. L'Aquarius cherchait un port d'accueil jusqu'à ce mardi avant que Malte, d'abord réticent, ne décide de finalement le laisser accoster.

    Dernières infos
    • Le Portugal se déclare «disponible» pour accueillir une partie des migrants de l'«Aquarius» (gouvernement)
    • Equateur: un accident d'autocar fait au moins vingt-deux morts (officiel)
    • Attaque de Londres: dans un tweet, Trump réclame «intransigeance» et «dureté» contre «ces animaux fous»
    • Italie: un viaduc de l'autoroute A10 s'écroule à Gênes
    • Royaume-Uni: l'homme qui a été arrêté après l'attaque contre le Parlement est soupçonné «d'actes terroristes» (police)
    • La Turquie «va boycotter» les appareils électroniques américains (Erdogan)
    Amériques

    Cuba: la hausse du tourisme apporte une bouffée d'oxygène

    media La traditionnelle promenade touristique en «almendrón», ces grosses voitures le plus souvent américaines, près de la bibliothèque nationale à La Havane, le 27 novembre 2016. Eliana Aponte/Bloomberg via Getty Images

    Le gouvernement cubain se félicite de l’afflux touristique sur l’île, avec quatre millions de visiteurs étrangers ces douze derniers mois. L’île profite du dégel des relations diplomatiques avec les Etats-unis et l’Europe entamé fin 2014.

    Quatre millions de touristes étrangers, c’est six pour cent de plus que ce que nous avions prévus et treize pour cent de plus qu’en 2015, se félicite le ministère du Tourisme dans un communiqué. La hausse de la fréquentation est attribuée à l’afflux des visiteurs issus d’Europe et d’Amérique du Nord. « C’est le fruit de tous les travailleurs de notre industrie qui ont su faire la promotion de notre peuple hospitalier », ajoute le ministère cité dans le Diario de las Americas, quotidien édité à Miami.

    Pour faire face à l’afflux, le pays prévoit de construire cent huit mille nouvelles chambres d’ici 2030. Trente mille seront financées de l’extérieur et les Français sont plutôt bien placés pour ce marché. Selon l’Office national des statistiques cubains, les revenus liés à l’activité touristique s’élèvent à 1200 millions de dollars.

    Le Venezuela fait défaut

    Une bouffée d’oxygène alors que Cuba subit de plein fouet les conséquences de la chute des cours des matières premières que l'île exporte : nickel, sucre. Et alors que le Venezuela, son principal partenaire économique, est en crise. En 2016 le Venezuela a réduit de 40% son approvisionnement en pétrole brut à Cuba. Le gouvernement cubain a ainsi indiqué il y a quelques jours prévoir un recul de 0,9% de son PIB pour 2016. Des restrictions sont à envisager a annoncé le ministre de l'Economie, Ricardo Cabrisas.

    Une période d’incertitude s’ouvre alors que Donald Trump s’apprête à s’installer dans le bureau ovale : il pourrait freiner le rapprochement historique amorcé en 2014 par l’administration Obama.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.