GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Haïti: arrestation du sénateur élu Guy Philippe

    media Guy Philippe ici en 2004 à Gonaïves, Haïti. REUTERS/Daniel Aguilar/File Photo

    C'est un coup de tonnerre dans la vie politique haïtienne : ce jeudi a été arrêté un sénateur fraîchement élu pour un mandat de six ans. Guy Philippe, personnage célèbre dans le pays pour avoir mené le coup d'Etat contre l'ancien président Jean-Bertrand Aristide en 2004, est soupçonné par les Etats-Unis de trafic de drogue et de blanchiment d'argent. La DEA, l'agence américaine anti-drogue, le cherchait d’ailleurs depuis 2005.

    Guy Philippe se fait connaître en 2004. Il mène alors la rébellion armée qui chasse du pouvoir le président de l'époque, Jean-Bertrand Aristide. Ancien militaire, ancien commissaire de police, son nom est cité dans des affaires de blanchiment d'argent et de narcotrafic.

    Selon les informations du Miami Herald, l'acte d'accusation américain, datant de 2005, affirme que Guy Philippe aurait protégé des livraisons colombiennes de cocaïne à des trafiquants haïtiens avant que la drogue ne soit exportée aux Etats-Unis. Pourtant, la DEA ne l'a jamais arrêté. Alors que Guy Philippe vivait dans sa ville natale, Pestel, à 150 kilomètres de Port-au-Prince. Selon la justice haïtienne, il est également le cerveau d'une attaque perpétrée contre le commissariat de la ville des Cayes, en mai dernier.

    Contesté par les uns, très populaire chez les autres, il est élu sénateur du département de la Grand'Anse le 20 novembre dernier. Ce jeudi, il a été arrêté à Port-au-Prince par la brigade haïtienne de lutte contre le trafic de stupéfiants.

    Ce proche de l'ancien président Michel Martelly ne bénéficiait pas encore de l'immunité parlementaire. La prestation de serment des nouveaux élus est prévue pour lundi prochain. Guy Philippe a été livré aux agents de la DEA qui l'ont emmené aux Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.