GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Trump lance son projet de mur à la frontière mexicaine

    media Le mur de Nogales, construit afin de limiter l'immigration illégale, sépare les États-Unis et le Mexique AFP / Mark Ralston

    Le président des Etats-Unis Donald Trump a donné mercredi 25 janvier une impulsion à la plus emblématique de ses promesses de campagne : la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique pour endiguer l'immigration illégale vers la première économie mondiale.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Le décret initiant la construction du mur à la frontière Sud des Etats-Unis est signé. Ce texte est la première étape pour l’érection de cette barrière qui devra être financée par le contribuable américain, et donc son budget voté par le Congrès, en attendant, d’après le président Trump, que le Mexique rembourse. « Mexico, quels que soient les moyens que nous devrons employer, finira par payer ce mur à 100% », a expliqué Donald Trump.

    Son porte-parole a précisé par ailleurs que ce décret sur la frontière inclut la construction de nouvelles places dans les prisons américaines, pour détenir les illégaux arrêtés. Sean Spicer explique également que les forces de surveillance vont bénéficier de crédits pour recruter des agents supplémentaires, et que les expulsions vont s’accélérer. Expulsions, dans un premier temps de migrants ayant commis un crime ou un délit.

    Interrogé sur le décret DACA, qui protège les « rêveurs », les illégaux arrivés enfants dans le pays, le porte-parole de Donald Trump précise enfin que ce problème sera réglé plus tard. Le président « veut réfléchir au sort des familles, avant de prendre une décision ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.