GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: des milliers de personnes défilent contre l'avortement à Washington

    media Des manifestants anti-avortement ont défilé le 27 janvier 2017 à Washington. REUTERS/Aaron P. Bernstein

    Pour la 44e année consécutive, les adversaires de l'avortement ont manifesté à Washington pour protester contre la décision prise par la Cour suprême le 27 janvier 1973 de légaliser les IVG. Des dizaines de milliers de femmes en majorité, mais aussi d'hommes et d'enfants se sont retrouvés vendredi 27 janvier pour cette « Marche pour la vie », au même endroit où s'était tenue samedi dernier la « Marche des femmes », dont l'une des revendications était au contraire le droit à l'avortement. Au cours des huit dernières années, l'administration Obama a freiné toute tentative d'édulcorer la législation, mais cette année, avec l'élection de Donald Trump, les manifestantes ont retrouvé l'espoir.

    avec notre correspondant à Washington,  Jean-Louis Pourtet

    En moins grand nombre que celles qui avaient participé à la « Marche des femmes », elles étaient tout aussi enthousiastes pour leur cause, et leur énergie a été revigorée par la présence pour la première fois d'un représentant de la Maison Blanche, et non des moindres.

    C'est un grand honneur pour moi d'être ici devant vous et d'être le premier vice-président des Etats-Unis à avoir ce privilège.

    Mike Pence, vice-président des Etats-Unis 28/01/2017 - par RFI Écouter

    « Aujourd'hui, grâce à vous, et aux milliers de gens qui nous soutiennent et qui participent à des manifestations comme celle-ci à travers tout le pays, la vie est de nouveau en train de gagner en Amérique », a salué le vice-président Mike Pence.

    Egalement présente, Kellyanne Conway, la proche conseillère de Donald Trump. Le président a, lui, apporté dans un tweet son soutien total au mouvement, même si 59% des Américains dont 54% de catholiques sont favorables au maintien de la légalisation.

    Un juge anti-avortement nommé à la Cour suprême

    Mais ses adversaires sont encouragées par l'interdiction du financement des ONG internationales soutenant l'avortement, le désir du nouveau président de supprimer les centres de planning familial qui le pratique et son intention d'annoncer la semaine prochaine la nomination d'un juge anti-avortement à la Cour suprême.

    Une nomination qui « va permettre de faire pencher la balance de la Cour en notre faveur. Jusqu'à présent, il y avait un équilibre entre les deux positions, et on s'achemine vers la nomination d'un ou de deux juges, ce qui permettrait de renverser l'arrêt Roe versus Wade dans les deux années qui viennent », explique Chris Gast, de l'association Right to Life in Michigan, qui a affrété une douzaine de bus pour se rendre à Washington pour cette marche.

    Le militant salue également la présence de Mike Pence au rassemblement de vendredi. « Jamais en 44 ans un président ou un vice-président n'avait participé à cette "Marche pour la vie", rappelle-t-il. Donc c'est une première et cela permettra d'attirer l'attention sur cet événement, ce qu'on n'avait pas réussi à faire jusqu'à présent, malgré le fait que des centaines de milliers de personnes se rassemblent tous les ans depuis plusieurs décennies. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.