GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Décret anti-immigration de Trump: Trudeau invite les réfugiés au Canada

    media Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, lors d'une conférence de presse à Calgary, le 24 janvier 2017. REUTERS/Chris Bolin

    Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé samedi la volonté de son pays d'accueillir les réfugiés « indépendamment de leur foi », au lendemain de la décision de la Maison Blanche d'interdire l'entrée des Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans.

    « A ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi. La diversité fait notre force #BienvenueAuCanada », a tweeté Justin Trudeau. Le Premier ministre canadien n'a pas commenté directement la décision américaine, mais son tweet intervenait au lendemain de la signature par le président Donald Trump d'un décret qui interdit pendant trois mois l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays musulmans : Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen. Donald Trump a justifié sa mesure en affirmant qu'elle vise à lutter contre les « terroristes islamiques radicaux ».

    Justin Trudeau a également publié sur son compte Twitter une photo le montrant en train d'accueillir des réfugiés syriens en décembre 2015. Le Premier ministre avait tenu à se rendre à l'aéroport pour l'arrivée d'un premier contingent de réfugiés syriens dans le cadre d'un pont aérien organisé par les autorités. Depuis cette date, plus de 35 000 réfugiés syriens ont été reçus au Canada.

    Pas de blocage pour les binationaux

    Répondant d'autre part à des inquiétudes sur l'impact du décret sur le Canada, le bureau du Premier ministre a affirmé tard dans la soirée avoir reçu des assurances de Washington que les Canadiens possédant la double nationalité des pays visés ne seraient pas affectés par l'interdiction. « Le conseiller à la sécurité nationale (Michael) Flynn a confirmé que les détenteurs de passeports canadiens, incluant ceux ayant une double citoyenneté, ne seront pas affectés par l'interdiction », a déclaré dans un mail Kate Purchase, directrice de la communication au bureau du Premier ministre.

    Selon la chaîne publique Radio Canada, citant des chiffres de 2011, plus de 35 000 citoyens canadiens détenaient aussi à cette date un passeport émis par un des sept pays visés par la mesure américaine.

    La compagnie aérienne canadienne WestJet a fait savoir qu'elle avait dû refuser un passager à destination des Etats-Unis et a précisé qu'elle rembourserait ses passagers visés par la décision américaine. Air Canada a indiqué de son côté que la compagnie se conformait elle aussi à l'interdiction et renoncerait à réclamer des pénalités d'annulation de vol ou rembourserait les passagers disposant de billets et empêchés de se rendre aux Etats-Unis par le décret Trump. Elle a toutefois estimé que cela ne concernerait qu'un petit nombre de passagers.

    (Avec AFP)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.