GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale
    Amériques

    Le 51e Super Bowl n’échappera pas à l’ombre de Donald Trump

    media Terminé en 2002, le NRG Stadium de Houston - qui acueille le 51e Super Bowl - est le premier stade américain à s'être doté d'un toit rétractable. REUTERS/Richard Carson

    Le 51e Super Bowl qui met aux prises ce dimanche les New England Patriots et les Atlanta Falcons (coup d’envoi 23h30 TU) à Houston n’échappe pas à l’emprise de Donald Trump. Le nouveau président sera longuement interviewé par la chaîne Fox avant la rencontre et sa présence se fera indirectement sentir lors de certains écrans publicitaires et peut-être aussi à la mi-temps ...

    Il n’en finit plus de polariser l’attention ! La chaîne Fox ayant acquis les droits de retransmission du Super Bowl 2017, elle en a profité pour caler une interview avec le nouveau président Donald Trump, entretien dont l’animation a été confié au journaliste ultraconservateur Bill O’Reilly, lequel ne devrait pas trop mettre dans l’embarras le chef de l’exécutif. Une grande partie de l’interview sera diffusée deux heures avant le coup d’envoi, le moment où les amateurs de football américain et de chicken wings commencent à se réunir autour de la télévision une bière à la main, dans l’attente du  Big Game. Les téléspectateurs sont même invités à poser des questions à l’avance via une adresse mail de la chaîne Fox News.

    Si c’est le vénérable ex-président George H Bush, 92 ans, qui supervisera le tirage au sort (pour désigner l’équipe qui engage) au NRG Stadium de Houston dans le Texas – la patrie du clan Bush – c’est bien l’ombre du nouveau locataire de la Maison Blanche qui planera sur le match. Pas sur le jeu lui-même, bien entendu, car la soif de victoire sera bien trop insatiable entre des New England Patriots et leur quarterback Tom Brady qui brigueront leur cinquième trophée en quinze ans et les Atlanta Falcons qui n’ont encore jamais remporté le titre suprême.

    Une publicité retoquée

    Tom Brady briguera un 5e Super Bowl en 15 ans. Geoff Burke-USA TODAY Sports

    En revanche, on sait déjà qu’un annonceur en particulier, la chaîne d’outil et matériaux 84 Lumber, a été invité à modifier l’une de ses publicités par la chaîne Fox. On y voyait des candidats à l’embauche séparés par un mur … une allusion directe au fameux mur que veut faire bâtir Donald Trump entre le Mexique et les Etats-Unis. Ça n’est pas de la censure, mais presque. L’histoire a fait parler aux Etats-Unis car, comme chacun sait désormais, les publicités diffusées pendant le match sont l’une des attractions du Super Bowl. Elles sont toujours très attendues avant et très commentées durant la rencontre, et encore plus le lendemain, dans la presse et au bureau.

    Les annonceurs dépensent d’ailleurs des fortunes non seulement en achat d’espace (5 millions de dollars les 30 sec en 2017, nouveau record !) mais aussi pour la réalisation des spots, certains confiés à des pointures, comme cette année une publicité pour Mercedes qui a été confiée aux frères Coen. Une autre pour la bière Budweiser intitulée Born the hard way (née dans douleur) fait déjà parler d’elle. On y voit Adolphus Busch (l’un des fondateurs des brasseries Anheuser-Busch qui fabriquent la Budweiser) se faire maltraiter en tant qu’immigrant, une allusion évidente à la posture anti-immigration de Donald Trump et son équipe. Si Mercedes, marque que Donald Trump a d’ailleurs en ligne de mire, aura donc son spot durant le match, les constructeurs automobiles seront moins présents qu’à l’habitude (7 cette année, 9 l’an dernier, 11 il y a deux ans).

    La publicité Budweiser au message pro-immigration

    Et ce n’est pas un hasard aux dires de Mike Bernacchi, un spécialiste de l’économie du Super Bowl qui a été interrogé par l’Agence France-Presse. « Personne n'a été autant mis sur la sellette (par Donald Trump) que l'industrie automobile », a-t-il confié à l’AFP. Trump reproche en effet aux constructeurs US de trop délocaliser leurs chaînes de production à l’étranger. Un autre moment du Super Bowl est très attendu : le spectacle de la mi-temps – 13 minutes d’une superproduction toujours millimétrée – qui cette année a été confié à la très démonstrative chanteuse Lady Gaga, une militante anti-Trump et pro-LBGT affichée.

    Que fera Lady Gaga ?

    Lady Gaga lors de la conférence de presse de jeudi 2 février. Kirby Lee-USA TODAY Sports

    Interrogée jeudi lors d'une conférence de presse pour savoir si elle allait faire passer un message durant son spectacle, la chanteuse new-yorkaise a répondu : « Les seules déclarations que je ferai durant mon spectacle à la mi-temps sont celles que j'ai faites de manière constante durant toute ma carrière ». « Je crois en une passion pour le rassemblement, a-t-elle ajouté, je crois en l'égalité et dans le fait que l'état d'esprit de ce pays est un message d'amour, de compassion et de gentillesse ».

    Très critique envers Donald Trump durant la campagne électorale, Lady Gaga, de son vrai nom Stefani Joanne Angelina Germanotta, avait utilisé sa notoriété sur Twitter pour demander aux Américains de se mobiliser pour faire destituer Donald Trump, lançant même une pétition sur le site change.org pour demander au collège électoral d’élire Hillary Clinton et manifestant en personne devant la Trump Tower. Alors doit-on s’attendre à un dérapage ? Rappelons quand même pour l’anecdote que c’est dans ce même stade de Houston qu’avait eu lieu le fameux Nipplegate (l'Affaire du téton) à la mi-temps du Super Bowl 2004, quand Janet Jackson avait furtivement montré un sein, provoquant un scandale dans la toujours très prude Amérique.
     

    Le Super Bowl en chiffres
    • 118 millions de téléspectateurs escomptés aux Etats-Unis, 188 millions à un moment ou à un autre du match
    • 170 pays retransmettent la rencontre en direct, dans sept langues différents
    • 5 millions de dollars c’est le prix d’un spot publicitaire de 30 secondes (deux fois plus qu’il y a 10 ans)
    • 3 950 dollars le prix moyen d’un billet pour le match de dimanche
    • + 20 % les ventes de antiacides gastriques vendus le lendemain du match
    • 13 clubs (dont les Atlanta Falcons) n’ont jamais gagné un Super Bowl
    • 9 les New England Patriots sont l’équipe à avoir disputé le plus de Super Bowls (pour 4 victoires)
    • 6 les Pittsburgh Steelers sont l’équipe à avoir remporté le plus de Super Bowls
    • 4 clubs (sur 32) n’ont jamais disputé un Super Bowl : Detroit, Jacksonville, Houston, Cleveland
    • 23h30 TU l’heure du coup d’envoi (0h30 lundi à Paris)
    • 90 millions de personnes environ utiliseront les toilettes à la mi-temps ce qui équivaut, en chasses d’eau, à vider 288 piscines olympiques
    • 1,3 milliard de chicken wings (ailes de poulet) seront consommées 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.