GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: les fuites se multiplient à la Maison Blanche

    media La Maison Blanche au crépuscule à la troisième semaine de l'administration Trump. REUTERS/Jim Bourg

    Cela fait trois semaines que Donald Trump est installé à la Maison Blanche et des anecdotes sur vie politique et personnelle se multiplient. Certaines informations font les choux gras des médias. On apprend par exemple que Donald Trump est frustré par les contraintes du pouvoir. D'après les journaux, l'ambiance à la présidence est marquée par l'improvisation, voire de l'amateurisme. Mais ce qui étonne les observateurs avant tout, c'est la quantité des fuites savamment organisées par les collaborateurs du président.

    Cela parait surréaliste : Donald Trump qui se met le soir en robe de chambre pour regarder tout seul la télévision, ses collaborateurs qui se réunissent dans le noir parce qu'ils ne trouvent pas les interrupteurs, ou encore le président qui appelle à trois heures du matin son conseiller à la Sécurité intérieure pour savoir s'il vaut mieux avoir un dollar fort ou un dollar faible.

    Et ce n'est pas tout : les lecteurs du New York Times, entre autres, ont également appris que Donald Trump déteste les rapports qui font plus qu'une page et a menacé le président mexicain de lui envoyer l'armée américaine afin d'en finir une fois pour toutes avec les « bad hombres », à savoir les trafiquants de drogue.

    Certaines anecdotes comme celle de la robe de chambre ont été officiellement démenties. Mais reste cette question : qui a un intérêt à ridiculiser le président ? Selon le Huffington Post, beaucoup de conseillers s'inquiètent du comportement de Donald Trump. Et laissent donc fuiter des informations confidentielles. Certains observateurs y voient aussi la preuve de luttes internes pour le pouvoir.

    Quoi qu'il en soit, selon la presse, l'image de la Maison Blanche qui en ressort est terrible, elle ressemble à celle d'une fin de règne alors que le mandat du président vient tout juste de commencer.

    → A (re) lire : Etats-Unis: «chaos» au coeur du département d’Etat

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.