GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: le gouvernement intérimaire proteste contre des activités de Morales au Mexique
    • Donald Trump souhaite l'ouverture d'un procès en destitution au Sénat (Maison Blanche)
    Amériques

    Immigration: Stephen Miller défend la politique de Trump à la télé

    media Stephen Miller, conseiller du président américain Trump, se prépare à la Maison Blanche à passer à l'antenne pour défendre la politique migratoire. REUTERS/Joshua Roberts

    La Maison Blanche défend les expulsions de migrants qui ont fortement augmenté la semaine dernière. Des centaines de sans-papiers ont été reconduits à la frontière, certains n’ayant commis aucun crime. Les élus démocrates demandent des comptes.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Des centaines de sans-papiers ont été expulsés des Etats-Unis la semaine dernière. Contrairement aux reconduites à la frontière des deux mandats Obama, des personnes n’ayant jamais eu de problème avec la police ou la justice sont renvoyées dans leur pays d’origine.

    Cela provoque une levée de boucliers chez les élus démocrates et les associations d’aide aux migrants qui demandent un décompte précis de ces expulsions. « Je tiens mes promesses de campagne » a en substance déclaré le président Trump sur les réseaux sociaux.

    Son conseiller Stephen Miller, faisait ce dimanche, le tour des plateaux de télévision pour défendre cette mesure. « Notre décret parle d’actes criminels, ce qui englobe tout : de l’infraction de base au crime fédéral. Et vous le savez, vous ne pouvez demander aux agents fédéraux de la police des frontières d’ignorer la loi de ce pays. Si les gens ne sont pas satisfaits de ces lois sur l’immigration, qu’ils la changent au Congrès. Mais on ne parle pas assez des vies américaines sauvées par la mise en application de ces mesures fortes. »

    Les expulsions s’accélèrent, au point que les ambassades à Washington ont reçu une lettre de l’administration Trump, expliquant que tous leurs ressortissants, et même les détenteurs d’un titre court séjour, ou d’une carte verte, seront expulsés s’ils transgressent la loi.

    → A (re) lire : Etats-Unis: quelles suites pour le décret sur l'immigration de Donald Trump ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.