GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: le ministre du Travail choisi par Trump contraint de se retirer

    media Donald Trump et Andrew Puzder à Bedminster, le 19 novembre 2016. REUTERS/Mike Segar/File Photo

    Le ministre du Travail choisi par Donald Trump a été obligé de jeter l'éponge mercredi 15 février. Andrew Puzder a reconnu qu'il lui était impossible d'obtenir les votes nécessaires à sa nomination. Une douzaine de sénateurs républicains se sont en effet rangés aux côtés des démocrates pour enterrer sa candidature. C'est un nouveau camouflet pour la Maison Blanche.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Le personnel politique américain le sait : tout candidat ministre est l'objet d'une enquête parlementaire. C'est pourquoi, avant de rendre un nom public, la Maison Blanche mène en principe sa propre investigation.

    Cela n'a manifestement pas été le cas dans le dossier Andrew Puzder, milliardaire, propriétaire d'une chaîne de restauration. Les démocrates étaient inquiets de ses positions anti-salaire minimum et anti-syndicats. Ils ont ensuite découvert que l'homme avait employé une femme de ménage sans-papiers puis que sa première épouse avait témoigné dans une émission populaire sur les violences conjugales qu'elle avait subies. Certes, cette femme a récemment retiré ses propos, mais le mal était fait. Aux démocrates se sont ajoutés les féministes et des républicains de plus en plus nombreux. Il devenait impossible d'obtenir un vote pour le nommer.

    Ce retrait est un coup très dur pour la présidence. La semaine a été catastrophique pour Donald Trump : un décret immigration bloqué en justice, des fuites dans la presse et la démission du conseiller à la sécurité nationale, qui a menti sur ses contacts avec la Russie. Et pour finir, le retrait de ce ministre. Donald Trump avait promis de purger le marigot. Le marigot semble résister.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.