GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Avril
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 28 Avril
Samedi 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le scandale Odebrecht fait naître une coalition mondiale de procureurs

    media Une antenne de la société brésillienne Odebrecht à Lima au Pérou. REUTERS/Guadalupe Pardo

    Les procureurs généraux des 11 pays d'Amérique latine et du Portugal se sont engagés à créer des équipes de travail communes pour mutualiser leurs efforts dans le scandale Odebrecht, du nom de l'affaire des pots-de-vin distribués par le géant du BTP et dans laquelle de nombreux hauts dirigeants latino-américains sont impliqués.

    Des équipes d'enquête bilatérales ou multilatérales devront être mises en place. Elles permettront de coordonner le travail de la justice sur l'affaire de corruption d'Odebrecht. Déclenchée en 2014, l'enquête tentaculaire, appelée Lavage Express, a mis en lumière tout un système de corruption monté par des entreprises de travaux publiques brésiliennes, dont Odebrecht, pour truquer les marchés de sous-traitance de Petrobras, le géant du pétrole.

    Des millions de dollars auraient été versés à des responsables politiques au Brésil et dans plusieurs pays d'Amérique latine afin de remporter les contrats lucratifs. Les révélations dans cette affaire ont mené à des arrestations en série paralysant des chantiers majeurs et provoquant la grogne populaire.

    Depuis, ce scandale n'en finit pas d'ébranler la classe politique en Amérique latine. Dernièrement, Alejandro Toledo, l'ancien président péruvien, a fait l'objet d'un mandat d'arrêt international, accusé d'avoir touché 20 millions de dollars de commissions pour la construction d'une route entre son pays et le Brésil.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.