GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Canada: Montréal se déclare ville-sanctuaire pour les réfugiés illégaux

    media Vue de Montréal et des rapides du fleuve Saint-Laurent. wikimedia/cc by Pierre Bona

    Après Toronto, Hamilton, London au Canada, Montréal devient la quatrième cité de ce pays à se déclarer ville-sanctuaire pour les réfugiés illégaux. À l'unanimité, les conseillers municipaux de la métropole québécoise ont adopté cette déclaration, proposée par le maire, Denis Coderre, un ancien ministre de l'Immigration.

    Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

    Manifestement, le maire de la métropole québécoise a voulu montrer que sa ville était sensible à l'afflux de réfugiés en provenance des Etats-Unis. Depuis le début de l'année seulement, plus de 450 personnes ont passé la frontière américaine à moins d'une heure de route de Montréal, pour demander l'asile au Canada. Et ce, sans passer par un poste de douane.

    Symbolique

    Des réfugiés, surtout venus de Somalie, d'Érythrée, du Soudan, qui s'inquiètent des politiques anti-immigration du président américain Trump. Pour l'instant, la déclaration adoptée par les élus de Montréal reste largement symbolique. Le collectif Solidarité sans frontières a d'ailleurs jugé que cette initiative donnait un faux sentiment de sécurité aux réfugiés.

    L'aide du Québec et du Canada

    En effet, faute de directives précises, un sans-papier arrêté par la police pour ne pas avoir payé le métro risque encore la déportation. Si elle veut mieux protéger les réfugiés, la municipalité de Montréal devra donc demander l'aide des gouvernements du Québec et du Canada. Un tel appui permettrait de leur fournir des soins de santé, l'éducation gratuite pour les enfants, et surtout leur éviter d'être expulsé du pays..

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.