GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les Etats-Unis vont se retirer de l'ensemble de la Syrie, a affirmé mercredi 19 un responsable américain. Au moins 2000 soldats américains y sont déployés pour combattre le groupe Etat Islamique (EI). «C'est un retrait total» qui interviendra «aussi rapidement que possible», a indiqué cette source ayant requis l'anonymat, précisant que «la décision a été prise hier». Le président américain Donald Trump a également tweeté dans ce sens mercredi, affirmant que «nous avons vaincu le groupe Etat islamique en Syrie, la seule raison pour moi pour laquelle nous étions présents pendant la présidence Trump».

    Amériques

    Donald Trump accuse Berlin d'être mauvais payeur et Londres d'espionnage

    media Les deux chefs d'Etat, Angela Merkel et Donald Trump, lors de leur conférence de presse commune le 17 mars. REUTERS/Jonathan Ernst

    En l'espace de quelques jours, Donald Trump a irrité deux des principaux alliés des Etats-Unis: le Royaume-Uni et l'Allemagne. Continuant d'affirmer, sans jamais fournir de preuves, qu'il a été mis sur écoute par son prédécesseur pendant la campagne électorale, il accuse Londres de l'avoir espionné pour le compte d'Obama.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Jeudi 16 mars, le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer cite un commentateur de Fox News qui déclare que l'ancien président a utilisé un sous-traitant étranger pour mettre sur écoute le magnat new-yorkais: « Il n'a utilisé ni la NSA, ni la CIA, ni le FBI ou le département de la justice, Il a utilisé le GCHQ, l'agence de renseignement britannique. »

    Londres proteste et qualifie ces accusations de ridicules. La Maison Blanche fait marche arrière, mais Trump loin de s'excuser, rallonge la sauce lors de sa conférence de presse avec Angela Merkel. Celle-ci ne sera pas mieux traitée que les Britanniques.

    Surprenante critique

    Vingt-quatre heures à peine après l'avoir reçue, il l'accable dans deux tweets pour ne pas payer assez pour la défense très puissante et très coûteuse que les Etats-Unis fournissent à l'Allemagne. Surprenante critique après avoir remercié la veille la chancelière pour l'engagement qu'elle avait pris d'augmenter les dépenses militaires avec pour objectif d'atteindre 2% du PIB.

    Réaction consternée d'un ancien ambassadeur américain auprès de l'Otan, Ivo Daalder: « l'engagement des Etats-Unis dans l'alliance est lourd, mais ce n'est pas pour faire plaisir à l'Europe. C'est pour notre propre sécurité. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.