GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Union européenne se déclare «prête» à négocier la future relation avec le Royaume-Uni (Michel)
    • Vents violents sur le Sud-Ouest: au moins 113 000 foyers sans électricité (Enedis)
    • Brexit: Bruxelles veut «rebâtir» les relations avec Londres après la victoire de Johnson (Breton)
    • Élections britanniques: Jo Swinson, la cheffe des libéraux-démocrates, pro-Union européenne, perd son siège de députée
    • Donald Trump félicite Boris Johnson pour sa «grande» victoire aux élections législatives britanniques
    Amériques

    En Californie, la riposte s'organise contre le mur de Donald Trump

    media Le mur de la discorde à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique le 26 janvier 2017: les deux chefs d'Etat ont décidé de ne plus en parler publiquement. REUTERS/Jose Luis Gonzalez

    Dans l'Etat de Californie, trois parlementaires démocrates ont déposé un projet de loi pour pénaliser les entreprises qui participeraient à la construction du « mur de la honte » anti-clandestins voulu par Donald Trump à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

    Le projet de mur anti-clandestins voulu par Donald Trump à la frontière avec le Mexique avance. Hier, le département de la Sécurité intérieure a publié officiellement les derniers appels d'offres. Mais le financement de ce mégaprojet estimé entre 12 et 21 milliards de dollars demeure flou.

    En Californie, trois élus démocrates ont décidé de s'attaquer précisément au point faible de ce projet : son financement. Ils ont lancé une riposte pour empêcher certains acteurs privés d'investir dans ce projet controversé.

    Les trois parlementaires ont présenté un projet de loi afin de pénaliser les entreprises prenant part à la construction du mur. L'objectif: exiger des deux plus importants fonds de pension publics de l'Etat, l'un gèrant les retraites des employés administratifs, l'autre celui des enseignants du public, à ne pas engager leur argent dans les entreprises intéressées par le projet du mur.

    « Mur de la honte »

    Les fonds publics en question pèsent 500 milliards de dollars. Le projet du mur, lui, est estimé au bas mot à 15 milliards de dollars. Selon la presse américaine, plus de 700 entreprises du bâtiment ont déjà répondu à l'appel à projets de l'administration américaine. Celle-ci doit donner le nom des entreprises retenues le 29 mars prochain.

    Pour les opposants au projet, il est temps d'agir. En présentant le projet de loi, Phil Ting, l'un des parlementaires démocrates californiens, a parlé d'un « mur de la honte ». Des propositions de loi similaire ont déjà été formulées à New York et à San Francisco. Le gouvernement mexicain est lui allé jusqu'à menacer les entreprises impliquées dans le projet d'être exclues à l'avenir de tout appel d'offres public.

    Le 22 mars, le géant français du BTP Vinci avait quant à lui annoncé qu'il n'avait pas l'intention de participer à la construction du mur. « Il faut que je prenne en compte la réalité de mon entreprise, ma culture, ma manière de faire et la sensibilité, non pas seulement de mes collaborateurs américains, mais au niveau mondial, a déclaré le patron de Vinci, Xavier Huillard. Pour ces raisons-là, mais ça n'est pas du tout un jugement de valeur à l'égard des Etats-Unis, nous préférons plutôt ne pas toucher à ce mur ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.