GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Retenu depuis plus de quatre mois et demi au Yémen, le Français Alain Goma a été libéré, selon l'Elysée.

    Dernières infos
    Amériques

    La tension monte entre l'Organisation des Etats américains et le Venezuela

    media La ministre des Affaires étrangères vénézuélienne, Delcy Rodriguez, au siège de l'OEA, le 27 mars 2017. MANDEL NGAN / AFP

    Une réunion est prévue ce mardi 28 mars au siège de l'Organisation des Etats américains (OEA), à Washington, « pour considérer la situation du Venezuela ». Cette « session extraordinaire » a été demandée par 18 pays membres de cette organisation internationale après que son secrétaire général a notamment exigé « des élections au Venezuela dans les plus brefs délais » ou encore « la libération des prisonniers politiques dans le pays » pour éviter sa suspension. Caracas a contre-attaqué lundi, lors d’une réunion que la délégation vénézuélienne avait demandée.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    Reçue au siège de l'Organisation des Etats américains (OEA), la ministre vénézuélienne des Affaires étrangères n'a pas caché sa colère. Dénonçant « les graves actions d'ingérence au sein de l'Organisation », elle a demandé au nom du Venezuela la suspension de la session prévue ce mardi 28 mars.

    Les autorités vénézuéliennes ont particulièrement dans le viseur le secrétaire général de l'Organisation. Il y a deux semaines, Luis Almagro a remis un rapport qui plaide pour la suspension du Venezuela dans l'organisation « si le gouvernement de Nicolas Maduro ne convoque pas des élections générales dans les 30 jours ».

    « Calendrier électoral »

    Suite à ce rapport, 14 des 35 Etats membres ont signé la semaine dernière une déclaration commune pour exiger de Caracas « la libération des prisonniers politiques » et « l'établissement d'un calendrier électoral ». Ils ont toutefois précisé que « la suspension d'un pays membre est le dernier recours et qu'avant ça, toutes les solutions diplomatiques doivent être épuisées ».

    Les tensions entre l'OEA et Caracas ne sont pas nouvelles. En mai dernier, son secrétaire général avait déjà invoqué la charte démocratique pour demander « une session d'urgence » sur le Venezuela. L'an dernier, cette réunion n'avait débouché sur aucune décision.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.