GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: Greenpeace dénonce un projet de forage de Total dans une zone protégée

    media Des militants de Greenpeace déversent symboliquement de la mélasse devant le siège de l'entreprise Total à La Défense le 27 mars 2017 pour dénoncer un projet de forage au Brésil. AFP/Jacques Demarthon

    Le 27 mars à Paris, des militants de l’ONG Greenpeace ont déversé symboliquement 3 000 litres de mélasse devant le siège de la compagnie pétrolière Total, dans le quartier de La Défense à Paris. Cette action visait à dénoncer un projet de forage controversé de la compagnie pétrolière française à proximité d'une zone naturelle protégée au Brésil.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    L’ONG de défense de l’environnement fait tout son possible pour dénoncer un projet de forage de Total au Brésil, au large de l'embouchure de l'Amazone. Ce projet provoque la colère des associations de protection de l'environnement, ainsi que de nombreux chercheurs.

    Les forages se situeraient à proximité d’une zone de biodiversité exceptionnelle. Un récif corallien découvert l’année dernière au large des côtes nord du Brésil, s'y s'étend sur plus de 9 500 kilomètres carrés, à l'endroit où l'Amazone se jette dans l'océan Atlantique, et jusqu’en Guyane.

    Récif unique au monde

    Les scientifiques soupçonnaient l'existence d'un récif corallien depuis les années 1970. Sa situation, à l’embouchure du fleuve, à 100 mètres de profondeur et dans une eau boueuse, sans lumière pour les coraux, le rend unique au monde. A peine 5% du récif coralien a pour l'instant fait l'objet d'une exploration, qui va encore prendre plusieurs années encore.

    Cette région d’une rare biodiversité pourrait devenir une future exploitation pétrolière de l’entreprise française Total, dans la ligne de mire de Greenpeace avec BP. Les experts de l’ONG rappellent que les côtes de l’Etat amazonien de l’Amapa, où se trouve un immense et fragile écosystème de mangroves, sont régulièrement inondées par la marée et exposées en cas de fuite de pétrole non contrôlée.

    Investissement massif de Total au Brésil

    L’organisation de défense de l’environnement a organisé une expédition sur place en début d’année pour ramener des photos et des vidéos sous-marines du récif et prouver l’importance de sa flore et sa flore colorées.

    Selon Greenpeace, Total et BP devraient commencer à forer cette année, une fois les licences environnementales délivrées par le gouvernement brésilien. Total conteste les accusations de l'ONG et affirme que les forages ne feraient pas peser de menace sur la zone de récifs.

    Pétition en ligne

    Associées à de nombreux chercheurs brésiliens, Greenpeace demande à la compagnie pétrolière française d’abandonner son projet. L'ONG, qui lancé une pétition sur internet, demande aussi au gouvernement brésilien de mettre en place un moratoire dans cette région de l'océan Atlantique.

    Ces actions viennent gêner les projets de Total au Brésil, où l’entreprise française a décidé d’investir massivement. Après les scandales de corruption en série qui ont touché Petrobras, le géant pétrolier brésilien, Total a finalement signé un accord de quelque 2,2 milliards d’euros. Les projets de forage au large de l’Amazonie n’en représentent qu’une petite partie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.