GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
Aujourd'hui
Samedi 28 Avril
Dimanche 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Un juge hawaïen reconduit la suspension du décret migratoire de Trump

    media Donald Trump, le 15 mars 2017. REUTERS/Jonathan Ernst

    Aux Etats-Unis, nouveau revers pour Donald Trump : un juge fédéral de Hawaï a reconduit, ce mercredi, la suspension de la dernière version de son décret migratoire quelques heures avant son entrée en vigueur. Il va d'ailleurs plus loin: il transforme son ordre temporaire du 15 mars en injonction préliminaire, ce qui signifie que l'administration Trump ne pourra pas mettre en oeuvre son décret tant qu'il sera contesté en justice.

    Le juge fédéral de Hawaï, Derrick Watson, avait été le premier à contester la deuxième version du décret migratoire de Donald Trump. Il estime qu'il est discriminatoire envers les musulmans et qu'il porte préjudice au tourisme à Hawaï, la principale source de revenus de l'île.

    Le premier décret migratoire signé le 27 janvier qui devait permettre, selon Donald Trump, de garantir la sécurité du territoire américain, avait provoqué un tollé aux Etats-Unis et à l'étranger. Le décret fermait les frontières du pays à tous les réfugiés et suspendait l'octroi de visas pendant 90 jours pour les citoyens de six pays à majorité musulmane. Un juge fédéral de Seattle avait suspendu cette première version.

    La seconde version du décret ne concernait plus les ressortissants irakiens et exemptait les détenteurs de visas et les résidents permanents qui ont la carte verte.

    Mise en oeuvre bloquée

    L'administration a demandé au juge Watson de ne considérer que la partie du décret qui concerne les ressortissants étrangers et pas celle sur les réfugiés. Mais le juge Watson a rétorqué que depuis 2010, Hawaï avait accueilli 20 réfugiés, ce qui était suffisant pour considérer l'ensemble du décret. Un décret qui ne pourra donc pas être appliqué tant qu'il sera contesté en justice.

    L'administration Trump va faire appel. Elle avait déclaré être prête à aller jusqu'à la Cour suprême pour que le décret soit appliqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.