GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: la Cour suprême s'octroie les pouvoirs du Parlement

    media Session parlementaire tendue au Venezuela le 23 octobre 2016. (Photo d'illustration) REUTERS/Marco Bello

    La Cour suprême vénézuélienne, accusée par l'opposition de servir le pouvoir en place, s'est octroyée ce jeudi 30 mars les pouvoirs du Parlement, contrôlé par les opposants au gouvernement socialiste de Nicolas Maduro. Cette décision marque une escalade dans la crise politique qui agite ce pays pétrolier depuis la large victoire des antichavistes (du nom de l'ancien président Hugo Chavez, 1999-2013) aux élections législatives fin 2015, pour la première fois en 17 ans.

    « Tant que l'Assemblée nationale sera hors la loi, les compétences parlementaires seront exercées directement par la chambre constitutionnelle (de la Cour suprême) », selon la décision publiée par la plus haute juridiction du pays dans la nuit de mercredi à jeudi.

    Après cette décision, le président du Parlement vénézuélien Julio Borges a accusé le président Nicolas Maduro de « coup d'Etat », appelant l'armée à sortir du « silence » face à la rupture de l'ordre constitutionnel. « Nicolas Maduro ne peut pas être au-dessus de la Constitution », a-t-il ajouté, estimant que le président avait « retiré le pouvoir au peuple vénézuélien ».

    Depuis janvier 2016, la Cour suprême a déclaré nuls tous les votes du Parlement, en réaction à l'investiture de trois députés anti-chavistes, malgré les soupçons entourant leur élection.

    Dernière décision en date de la justice, les députés vénézuéliens, majoritairement d'opposition, ont été privés mardi de leur immunité, ce qui les expose à de possibles procès pour haute trahison devant des instances militaires.

    L'opposition veut pousser le chef de l'Etat vers la sortie et exige une élection présidentielle anticipée avant celle prévue en décembre 2018. A l'inverse, le président Nicolas Maduro accuse l'opposition et l'Organisation des Etats américains (OEA) d'encourager une « intervention internationale ».

    Outre le choc des pouvoirs au Venezuela, ce pays parmi les plus violents au monde est frappé par une pénurie qui concerne 68% des produits basiques et l'inflation y est devenue incontrôlable (1.660% fin 2017, prédit le FMI). 

    Les réactions internationales ne se sont pas fait attendre ce jeudi. Le Pérou a par exemple rappelé son ambassadeur, l’Union européenne appelle quant à elle au respect de l’Assemblée nationale et à la mise en place d’un calendrier électoral. Enfin l’Organisation des Etats d’Amérique, par le biais de son secrétaire général n’a pas hésité à dénoncer ce qu’elle qualifie aussi de coup d’Etat auto-infligé.

    La manière de nommer les magistrats est illégale, inconstitutionnelle. Les magistrats sont nommés par le pouvoir exécutif. Alors que la Constitution prévoit que la nomination des magistrats soit validée par le Parlement. Ce n’est pas à l’exécutif de nommer juges et magistrats à sa convenance. Il faut avoir un consensus démocratique…

    Paula Vasquez

    chargée de recherche au CNRS et spécialiste du Venezuela

    31/03/2017 - par Stefanie Schüler Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.