GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La Corée du Nord au cœur de la visite de Xi Jinping aux Etats-Unis

    media Le président chinois Xi Jinping (g) et son homologue américain Donald Trump (d). REUTERS/Toby Melville/Lucas Jackson/File Photos

    Le président chinois Xi Jinping est attendu aux Etats-Unis cette semaine. Il sera reçu en Floride par Donald Trump jeudi et vendredi. Les entretiens porteront notamment sur la Corée du Nord, alors que Donald Trump estime que Pékin est beaucoup trop indulgent avec Pyongyang.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Depuis son élection, Donald Trump laisse planer la menace : l’option militaire est sur la table concernant la Corée du Nord. Ce sera l’un des sujets au cœur des discussions entre le président américain et son homologue chinois. Washington estime que Pékin n’est pas assez ferme avec Pyongyang.

    L’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley a effectué ce dimanche le tour des plateaux de télévision pour donner un avant-goût de ces entretiens. « J’ai dit à mon homologue chinois que nous voulons voir des actes de leur part. Les présidents Trump et Xi détermineront la nature de ces actes, afin que nous soyons dans une relation de confiance, au lieu de regarder la Corée du Nord agir avec le soutien de la Chine », a-t-elle déclaré.

    Les entretiens entre Xi Jinping et Donald Trump seront « très difficiles », si l’on se fie au message posté cette semaine par le président américain lui-même. Il faut dire que la Chine fut pendant la campagne, et reste depuis l’élection, l’une des cibles principales du milliardaire sur le commerce, la monnaie et la politique internationale.

    Mais le président chinois a remporté une première victoire diplomatique, en refusant tout contact avec Donald Trump, jusqu’à ce que ce dernier accepte de soutenir la politique de la « Chine unique » chère à Pékin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.