GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Vendredi 26 Mai
Samedi 27 Mai
Aujourd'hui
Lundi 29 Mai
Mardi 30 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: un mort lors d'une manifestation d'opposants à Nicolas Maduro

    media Une vue générale de la manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Caracas le 6 avril 2017. REUTERS/Christian Veron

    Au Venezuela, un jeune homme de 19 ans a été tué hier d’une balle dans la poitrine lors de heurts entre manifestants et forces de l’ordre à Caracas. Des dizaines d’opposants au président Maduro ont également été blessés. Les manifestants demandent des élections et dénoncent un coup d’Etat.

    « Nous voulons virer Maduro, nous sommes lassés de cette dictature, nous n’avons pas peur », c’est ce que disait une manifestante jeudi 6 avril. Une semaine plus tôt, la Cour suprême, acquise au président Maduro, s'était octroyée les pouvoirs du Parlement dirigé par l’opposition, avant de faire machine arrière au bout de 48 heures.

    Depuis, ladite opposition dénonce un coup d’Etat et tente de mobiliser la population dans les rues. D’où cette manifestation hier, et ces échauffourées avec les forces de l’ordre lorsque 10 000 personnes ont tenté de se diriger vers le centre de Caracas. Le bilan est donc d'un mort, un jeune homme de 19 ans qui a pris une balle en pleine poitrine sur un barrage.

    Des dizaines d’opposant ont également été blessés, et une trentaine arrêtés selon le président Maduro qui a affirmé à la télévision avoir fait échec à « une tentative de coup d’Etat de la droite internationale et de la droite vénézuélienne ». Ses partisans eux aussi ont manifesté hier, 5 000 personnes aux abords du Parlement.

    L’opposition a déjà prévu de redescendre dans la rue dès demain samedi, ce qui fait craindre de nouvelles violences. En 2014 les manifestations avaient officiellement fait 43 morts. Depuis la chute des cours du pétrole, la situation économique est extrêmement difficile au Venezuela. Le FMI prévoit d'ailleurs d’ici la fin de l’année une inflation de 1660%.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.