GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: recrudescence des violences contre les petits paysans et les sans terre

    media Rassemblement de paysans sans terre à Novo Horizonte dans le Matto Grosso (archive) Patrick SICCOLI/Gamma-Rapho via Getty

    C’est un nouvel épisode sanglant de la violence chronique qui rythme les conflits ruraux dans un pays où les grands propriétaires terriens font encore la loi : en quelques jours, plusieurs exécutions ont eu lieu dans plusieurs régions du Brésil.
     

    Avec notre correspondant à Sao Paulo,  Martin Bernard

    Dans une zone isolée de l’immense Etat du Mato Grosso, neuf paysans du campement de Gleba Taquaruçu do Norte ont été assassinés dans des circonstances particulièrement violentes, selon les photos publiées par les journaux de la région.

    « Le massacre a été perpétré avec une cruauté inimaginable », estiment des associations religieuses, qui côtoient les petits paysans dans ces régions isolées. L’an dernier, la Commission nationale des évêques brésiliens a dénombré 61 morts en raison des conflits fonciers.

    Le Mato Grosso est l’un des principaux producteurs de soja et de viande au Brésil. Et à l’image de beaucoup d’autres, les grands propriétaires terriens y exercent une pression constante sur les petits paysans pour s’approprier des terres et chasser ceux qu’ils considèrent comme des envahisseurs. Cela débouche souvent sur des règlements de compte, sans l’intervention des autorités.

    Et puis, plus au sud, dans l’Etat de Minas Gerais, c’est un dirigeant du Mouvement des paysans sans terre (MST) qui a été assassiné dimanche dernier. Silvino Nunes a été mitraillé devant chez lui, dans une région qui compte cinq campements du MST.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.