GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Corée du Nord: le Sénat américain au complet invité à la Maison Blanche

    media Les sénateurs américains sont conviés à assister à un point sur la Corée du Nord à la Maison Blanche PHOTO MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    La Maison Blanche a invité les 100 sénateurs américains à participer à une réunion sur la Corée du Nord ce 26 avril. Le contenu de cette séance de travail, très inhabituelle, est strictement confidentiel. Les ministres concernés doivent apporter aux élus les dernières informations concernant ce dossier.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Interrogé sur cet inhabituel déplacement du Sénat au complet à la Maison Blanche, le porte-parole de Donald Trump explique qu’il s’agit d’un symbole, une manière de souligner l’importance que le président apporte à la menace nord-coréenne.

    Le dossier est clairement une priorité et le président américain multiplie les messages. Message au Conseil de sécurité de l’ONU qui d’après Donald Trump ne fait pas son travail et doit voter de nouvelles sanctions, message aux chinois, dont le président Trump attend une intervention auprès de Pyongyang, message rassurant aux Japonais et aux Sud-Coréens, message menaçant enfin envers la Corée du Nord, avec l’arrivée des navires de guerre américains dans la région.

    Les sénateurs sont partagés. Les faucons n’hésitent pas à envisager une riposte militaire en cas de nouvel essai nucléaire de Pyonyang. Les modérés craignent que le président Trump ne se laisse emporter et provoque une guerre.

    Le secrétaire d’Etat Tillerson, le général Mattis pour la Défense, et le chef d’état-major des armées vont mettre les sénateurs au courant des derniers développements. Les élus demandent depuis longtemps plus de transparence sur le dossier Corée du Nord.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.