GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Amériques

    Colombie: les FARC veulent convaincre l'ELN de signer la paix

    media Le chef de l’équipe de négociateurs du gouvernement colombien. Juan Camilo Restrepo (g) avec le représentant de l'ELN (d) lors des discussions de paix à Quito, le 6 avril 2017. REUTERS/Daniel Tapia

    La Colombie n’en a pas encore terminé avec les guérillas. Si le gouvernement colombien et les FARC, les Forces armées révolutionnaires de Colombie, ont signé un accord de paix qui met fin à plus de 50 ans de conflit, l’autre guérilla colombienne, l’ELN (Armée de libération nationale) reste toujours active. Depuis le 7 février dernier, des négociations de paix se déroulent en terrain neutre à Quito, en Equateur, avec l’ELN. Pour l’instant peu d’avancées ont été constatées. Du coup, le deuxième round de négociation qui devait se tenir cette semaine a été repoussé au 10 mai pour permettre aux dirigeants des FARC de rencontrer ce samedi 6 mai ceux de l’ELN afin de tenter de les convaincre du bien-fondé d’un tel processus.

    C’est le gouvernement colombien qui l’avait annoncé fin avril : la date du début du second round des discussions sera repoussée afin de créer une espace de dialogue entre les FARC et l’ELN.

    Le but de cette démarche est simple, c'est faire en sorte que la paix soit complète en Colombie, selon Juan Camilo Restrepo, le chef de l’équipe de négociateurs du gouvernement colombien. Car si d’aventure l’ELN refusait de signer un éventuel accord pour mettre fin au conflit, le risque pour la Colombie serait très important d’après Gabriel Bustamante, le défenseur du peuple colombien :

    « Un processus de paix sans les deux guérillas serait bancal. Si ce processus ne fonctionne pas, l’ELN va devenir un perturbateur des accords avec les FARC. L’ELN va en profiter pour s’implanter dans des zones du pays où la présence de l’Etat reste très faible. L’ELN peut parvenir à capitaliser sur la présence des FARC et même à recruter parmi les dissidents des FARC. Nous devons totalement désactiver le conflit pour que la société civile colombienne ait confiance », explique Gabriel Bustamante.

    Les FARC veulent convaincre l’ELN de profiter du moment historique que vit la Colombie suite à la paix signée entre elle et les autorités. La société civile colombienne espère une paix, ce qui n’a pas toujours été le cas. Les deux guérillas se reverront la semaine prochaine à La Havane pour une autre réunion avant la reprise des négociations entre l’ELN et les autorités, le 10 mai prochain, à Quito.

    → A (re) lire : FARC: les derniers guérilleros ont quitté le maquis

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.