GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: des hauts responsables entendus sur les soupçons d'ingérence russe

    media Dan Coats, le directeur du Renseignement, est l'un des quatre responsables entendus ce mercredi par la commission d'enquête du Sénat. REUTERS/Yuri Gripa

    Journée à haut risque pour le président américain Donald Trump. Ce mercredi 7 juin au Congrès, des auditions sont prévues devant la commission du renseignement du Sénat sur les ingérences russes, alors que James Comey, l'ex-directeur du FBI, s'exprimera jeudi sur les circonstances de son limogeage le 9 mai dernier par Donald Trump.

    Quatre hauts responsables seront entendus pour éclaircir certains points sur les soupçons d'ingérence russe lors de la campagne présidentielle l'an dernier : Dan Coats, le directeur du Renseignement ; Mike Rogers, le directeur de la NSA ; Andrew McCabe, directeur par intérim du FBI; et Rod Rosenstein, le numéro deux du ministère de la Justice.

    L'enquête a été prise en main par un ancien directeur du FBI, Robert Mueller, nommé procureur spécial dans cette affaire et qui s'intéresse aux pressions éventuelles qu'aurait exercées Donald Trump pour étouffer l'investigation sur Michael Flynn, son ex-conseiller à la sécurité nationale, soupçonné de liens étroits avec la Russie.

    Toute la question sera de savoir si Donald Trump a effectivement fait pression sur les quatre hauts responsables entendus ce mercredi. En particulier le directeur du Renseignement, Dan Coats. Selon certains de ses collaborateurs, lors d'une réunion le 22 mars dernier, Donald Trump se serait plaint auprès de Dan Coats et de Mike Pompeo le directeur de la CIA, de la manière dont James Comey, alors directeur du FBI, menait l'enquête. Le président leur aurait demandé de le défendre publiquement, ce qu'ils ont refusé de faire.

    La question centrale de ces auditions sera de savoir si le président Donald Trump a fait obstruction à une enquête en cours. Si c'est le cas, cela pourrait justifier selon certains élus une procédure de destitution.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.