GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: le futur patron du FBI entendu par le Sénat

    media Christopher Wray prête serment lors de son audition devant le Sénat américain le 12 juillet 2017. REUTERS/Carlos Barria

    Le futur patron du FBI Christopher Wray a été entendu ce mercredi 12 juillet par la Commission judiciaire du Sénat. Une audition dans un contexte très tendu, alors que les révélations autour de la potentielle ingérence russe se multiplient et que la justice et les services de renseignements américains cherchent à protéger leur indépendance vis-à-vis de la Maison Blanche.

    Avec notre correspondant à New York,  Grégoire Pourtier

    Christopher Wray a dû le répéter plusieurs fois : non, il n'acceptera aucune pression politique, et s'il devait en être victime, alors il démissionnerait.

    Son prédécesseur, limogé, avait expliqué qu'il avait refusé de prêter allégeance à Donald Trump, qui lui réclamait sa « loyauté ». D'ailleurs, Wray s'est déjà démarqué de plusieurs positions du président américain.

    Il considère notamment justifiée l'enquête menée sur l'ingérence de Moscou lors de la campagne électorale, n'y voyant donc pas une « chasse aux sorcières ». Il estime ainsi qu'il y a bien eu une intervention russe l'an passé, alors que Donald Trump doute des conclusions des services de renseignement américains, semblant accepter les dénégations du président Poutine, qui est lui un ancien espion soviétique.

    Wray a derrière lui 25 ans d'expérience. Il était au ministère de la Justice à l'époque de George W. Bush, mais a aussi exercé dans le privé, défendant le gouverneur républicain du New Jersey pris dans un scandale.

    S'il est confirmé par le Sénat, ce qui est en bonne voie, le mandat de Christopher Wray à la tête du FBI sera de dix ans. L'histoire récente a cependant rappelé que le président américain avait le pouvoir de le limoger.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.