GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
Mercredi 26 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juillet
Samedi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: l’opération du sénateur McCain retarde la réforme de santé de Trump

    media Le sénateur John McCain, au Congrès, à Washington, le 13 juillet 2017. CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    Aux Etats-Unis, la réforme de la santé ne sera peut-être pas votée cette semaine, comme l'a annoncé ce week-end Donald Trump sur Twitter. La dernière version du texte, présentée jeudi dernier aux sénateurs, ne fait pas l'unanimité chez les républicains majoritaires. D'autant que l'opération, vendredi, de l'un d'entre eux, l'ancien candidat à la présidence John McCain, les prive d'une voix indispensable au passage de la loi. Les chirurgiens de John McCain ont annoncé que sa convalescence pourrait durer une ou deux semaines de plus.

    L'une des priorités de Donald Trump est l'adoption d'une réforme du système de santé pour remplacer l'Obamacare. Dans son message hebdomadaire samedi 15 juillet, le président américain a réaffirmé sur son compte Twitter que le Sénat « allait voter la semaine prochaine une législation pour sauver les Américains de la catastrophe Obamacare ».

    Pour que passe la réforme de la santé, qui doit mettre fin à l'Obamacare, les républicains ont besoin de la moitié des voix au Sénat, c’est-à-dire 50, car le vice-président Mike Pence peut ajouter une voix pour obtenir la majorité.

    Sauf que sur les 52 élus républicains, deux ont d'ores et déjà annoncé qu'ils ne voteraient pas la loi telle quelle. Et avec l'absence de John McCain, suite à une intervention chirurgicale, les républicains n'ont donc plus que 49 voix, ce qui n'est pas suffisant face au rejet unanime de la réforme par les démocrates.

    Impossible de voter cette semaine sans risquer d'enterrer le projet de loi donc, mais un report n’assure pas aux républicains de l’emporter. Selon la sénatrice du Maine, Susan Collins, l’une des deux voix discordantes de la majorité, entre huit et dix autres sénateurs républicains ont de « sérieuses inquiétudes sur le texte ». En particulier sur les coupures drastiques dans le Medicaid, un programme qui fournit une assurance santé aux plus démunis, et qui assure un Américain sur cinq.

    Un sondage conduit par le Washington Post et ABC News montre que 63% des Américains préfèrent que l’assurance santé des plus démunis soit maintenue au détriment d’une réduction des taxes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.