GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La compagnie aérienne Avianca ne dessert plus Caracas à compter de ce jeudi

    media Un bureau de la compagnie aérienne Avianca à Caracas, au Venezuela, le 27 juillet 2017. REUTERS/Ueslei Marcelino

    La tension monte de plus en plus à l’approche de la date du scrutin qui doit permettre d’élire les futurs membres de l’Assemblée constituante au Venezuela dimanche prochain. Des manifestations durement réprimées et ont coûté la vie à 105 personnes jusqu’à présent. L’insécurité et l’impossibilité de savoir comment la situation va évoluer dans ce pays poussent des entreprises étrangères à quitter le pays, notamment de nombreuses compagnies aériennes qui ont mis un terme à leur vol à destination du Venezuela. La dernière en date est la compagnie colombienne Avianca.

    Annoncée ce mercredi par la direction d’Avianca, la suspension des vols à destination du Venezuela en provenance de Bogota et de Lima au Pérou ne devait débuter que le 16 août. Mais ce jeudi matin, la compagnie colombienne a décidé d’accélérer le processus. Plus aucun vol d’Avianca ne desservira Caracas pour la première fois depuis plus de 60 ans à compter de ce jeudi.

    Cette décision a été prise à cause de difficultés opérationnelles constatées ces dernières heures, selon un communiqué de la compagnie. Avianca précise que les personnes ayant acheté un billet pour cette semaine seront placées sur d’autres vols et que le reste des clients qui ont acheté un billet pour des dates ultérieures peuvent se faire rembourser.

    Ce n’est pas la première compagnie aérienne à mettre fin à son activité au Venezuela. Air Canada et Aeromexico l’avaient fait en 2014, Alitalia en 2015 et Lufthansa, GOL et Latam en 2016. Plus récemment c’est la compagnie américaine United Airlines qui a mis un terme à ces vols.

    Quant aux autres compagnies étrangères qui continuent de desservir le Venezuela, la plupart ont réduit la fréquence de leurs vols, à l’image d’Air France, American Airlines ou encore la compagnie espagnole Iberia.

    ► Relire : Venezuela: grève générale de 48 heures contre la Constituante de Maduro

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.