GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: un train percute une foule; on déplore une soixantaine de morts, des personnes rassemblées pour un festival hindou à Amritsar
    • Plusieurs explosions dans des centres de vote à Kaboul (responsable et témoins)
    • Tanzanie: le milliardaire enlevé Mohammed Dewji annonce avoir été retrouvé (tweet)
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)
    Amériques

    La violence bat des records au Mexique

    media L'armée mexicaine a abattu le 21 juillet huit trafiquants de drogue présumés, lors d'une fusillade à Mexico, provoquant des violences urbaines inédites dans la capitale. REUTERS/Henry Romero

    La violence au Mexique est certes un thème récurrent, mais elle prend actuellement des dimensions jamais vues. Durant les six premiers mois de l'année 2017, il y a eu plus de 12 000 assassinats. Et phénomène nouveau, cette violence s'étend à des zones auparavant préservées.

    Le Mexique connaît une augmentation accélérée de la violence. Une violence à tous les niveaux qui est très préoccupante et qui démontre l’échec complet de la stratégie de sécurité du président Peña Nieto, celle d'arrêter les chefs et non pas de démanteler les organisations criminelles des cartels de la drogue. Et les chiffres sont là pour témoigner de cette violence imparable. A commencer par le nombre d’homicides.

    Durant les six premiers mois de l’année, on a comptabilisé plus de 12 000 assassinats. Soit 30% de plus que l’an passé. Du jamais vu depuis vingt ans. Il s’agit en majorité d’exécutions commises par les cartels de la drogue. Mais plus inquiétant encore cette année, c’est que le nombre d’homicides augmente chaque mois. A tel point que juin a été le mois le plus meurtrier avec plus de 2 200 personnes assassinées, soit une moyenne de 73 par jour dans l’ensemble du pays. Et si cette tendance se poursuit, on devrait arriver à la fin de l’année à un chiffre record de plus de 24 000 homicides.

    Rare fusillade à Mexico
     

    Mais ce regain de violence s’exprime aussi à travers d’autres délits graves qui sont également en augmentation, comme c’est le cas des extorsions, des enlèvements et même des vols de voitures, la plupart du temps avec violence. Depuis le début de l’année, 43 000 véhicules ont été volés. Jusqu’à tout récemment, la capitale Mexico semblait avoir été épargnée par la violence des cartels. Mais elle semble bien en réalité avoir été rattrapée par ce phénomène, même si les autorités s’en défendent.

    Le 21 juillet, une fusillade s’est déroulée à Tlahuac, un quartier périphérique de la capitale. Lors d’une intervention de la police fédérale et de la marine, huit narcotrafiquants ont été abattus, dont le chef du cartel local. En réaction, les membres de ce groupe ont bloqué les principales avenues de la zone avec des véhicules qu’ils ont incendiés. La capitale était à feu et à sang. On n’avait jamais vu ça auparavant. Ce que démontre cet épisode, c’est la présence à Mexico de groupes de narcotrafiquants, avant tout des dealers, bien organisés et fortement armés, à la manière des grands cartels.

    Les Mexicains ont peur
     
    Les Mexicains sont conscients de cette violence, non seulement parce qu’ils la voient à la télé, mais aussi parce qu’ils la vivent quotidiennement. Une enquête vient d’être publiée qui montre que les trois quarts des Mexicains ne se sentent pas en sécurité dans la ville où ils habitent. Un sentiment d’insécurité qui est en hausse par rapport aux mois passés et qui semble bien être lié à cette croissance exponentielle de la violence au Mexique.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.