GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Mur à la frontière mexicaine: comment Trump a voulu convaincre Pena Nieto

    media «Je dois obtenir que le Mexique paie le mur», a dit le président Trump à son homologue Pena Nieto lors de leur entretien téléphonique le 27 janvier. NICHOLAS KAMM / AFP

    Le «Washington Post» a obtenu la transcription de l’entretien entre Donald Trump et son homologue mexicain Enrique Pena Nieto, en janvier. Le président américain y demande avec insistance à son interlocuteur qu’il arrête de s’opposer publiquement à la construction du mur à la frontière entre les deux pays, car c’est important politiquement pour lui.

    Le mur à la frontière avec le Mexique était l’une des promesses de campagne de Donald Trump, un leitmotiv qu’il répète à tout va. Le sujet a donc figuré en bonne place dans le premier entretien téléphonique que le président américain a eu avec son homologue américain Enrique Pena Nieto, le 27 janvier dernier, peu après son investiture.

    Selon la transcription obtenue par le Washington Post (lien en anglais), le président américain tente de convaincre son homologue d’arrêter de critiquer publiquement le mur et d’affirmer que le Mexique ne le financerait pas. « Vous ne pouvez pas dire ça à la presse (…) Je dois obtenir que le Mexique paie le mur. Je le dois (…) J'en parle depuis deux ans », assène le président américain, avant d’expliquer à son interlocuteur qu’il sait comment construire à bon marché et que ce serait « un beau mur ».

    Dans cette même conversation, Donald Trump propose à Enrique Pena Nieto d’envoyer des troupes américaines au Mexique pour lutter contre le trafic de drogue. « Vous avez pas mal de mauvais hombres, chez vous, dit le président américain. Vous ne faites pas assez pour les arrêter. Je pense que votre armée a peur. Nos militaires n’ont pas peur, donc je pourrai les envoyer pour qu’ils s’occupent de ce problème ». Son homologue lui a alors simplement rappelé ou expliqué que le trafic de drogue était largement soutenu par l'argent sale et les armes en provenance des Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.