GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Aujourd'hui
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: le Nigeria bat l’Islande (2-0) dans le groupe D de l’Argentine et se relance pour la qualification en huitièmes de finale
    Dernières infos
    • Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts (CIDH)
    Amériques

    Argentine: rassemblement pour revoir un manifestant disparu depuis huit jours

    media Des indiens mapuches lors d'une manifestation ici à Valparaiso au Chili (photo d'illustration). REUTERS/Eliseo Fernandez

    En Argentine, plusieurs centaines de personnes ont manifesté lundi soir 7 août à Buenos Aires devant le Congrès pour réclamer l’apparition en vie d’un jeune dont on est sans nouvelles depuis la dispersion par les forces de l’ordre d’une protestation organisée par des membres de la communauté mapuche dans le sud du pays.

    Avec notre correspondant à Buenos Aires,  Jean-Louis Buchet

    Originaire de Buenos Aires mais récemment installé en Patagonie, Santiago Maldonado est porté disparu depuis le 1er août. Selon des témoins, alors qu’il participait à une protestation de représentants du peuple mapuche, il a été violemment pris à partie par les gendarmes venus dégager la route que bloquaient les manifestants. Il aurait ensuite été embarqué dans une camionnette, ce que nie la gendarmerie.

    Après avoir saisi la justice, les mouvements mapuches et des organisations des droits humains sont descendus dans la rue lundi pour demander au gouvernement de tout mettre en œuvre pour que Maldonado réapparaisse en vie, rendant responsables de son sort la ministre de la Sécurité et le président Mauricio Macri lui-même.

    Le 1er août les manifestants réclamaient la libération d’un dirigeant mapuche chilien détenu en Argentine. Poursuivi par la justice de son pays qui l’accuse notamment de port d’armes, il est menacé d’extradition. Cette situation a entraîné la mobilisation des communautés indigènes de part et d’autre de la frontière. Au Chili comme en Argentine, les mapuches revendiquent depuis des décennies des droits leurs terres ancestrales, aujourd’hui aux mains de propriétaires terriens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.