GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: un certificat de bonne conduite pour les candidats aux régionales

    media Diosdado Cabello (à gauche) et le président Nicolas Maduro, le 12 janvier 2017 à Caracas. DR.

    Au Venezuela, pour se présenter aux élections régionales de décembre 2017, les candidats devront obtenir une lettre de bonne conduite signée par l'Assemblée constituante. C'est ce qu'a déclaré mercredi 9 août Diosdado Cabello, élu de l'Assemblée et proche du président Nicolas Maduro. Une annonce directement adressée aux membres de l'opposition.

    Chaque semaine à la télévision d'Etat, Diosdado Cabello fait le show. Devant un public pro-chaviste, le député de l'Assemblée constituante défend bec et ongles le gouvernement du président Nicolas Maduro, dont il est le numéro deux.

    Egalement vice-président du Parti socialiste unifié du Venezuela, le parti au pouvoir, Diosdado Cabello n'hésite pas à attaquer ouvertement les membres de l'opposition. Dans son émission du mercredi 9 août 2017, il a ainsi raillé leur décision tardive de présenter des candidats aux élections régionales prévues le 10 décembre de la même année, soulignant que leurs candidatures seront soumise à l'approbation de l'Assemblée constituante.

    « Quiconque veut se présenter doit montrer un certificat de bonne conduite délivré par la Constituante. Si vous pensez, chers messieurs, que vous allez pouvoir vous inscrire alors que vous avez appelé au chaos au Venezuela et que vous avez dit au monde que vous alliez envahir le pays, vous avez perdu la tête. Je pense que vous n'avez pas lu le décret approuvé [mardi 8 août] par l'Assemblée ni la loi constitutionnelle de la Commission de la vérité », a-t-il notamment déclaré.

    La veille, l'Assemblée constituante s'est en effet octroyée par décret tous les pouvoirs. Elle a également approuvé le fonctionnement de la nouvelle Commission de vérité, dont le but est de juger toute personne considérée comme responsable d'actes de violence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.