GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Venezuela accuse Trump de mettre en péril la stabilité de l'Amérique latine

    media Le ministre de la Défense vénézuélien Vladimir Padrino, le 10 août 2017 à Caracas. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    Le ministre de la Défense vénézuélien a accusé samedi 12 août Donald Trump de mettre en danger la stabilité de l'Amérique latine, lorsqu'il menace le pays d'une intervention militaire.

    Avec notre correspondante à Caracas,  Andréina Flores

    « C'est un acte de folie d'un extrémisme suprême ». C'est en ces termes que le ministre de la Défense vénézuélien, Vladimir Padrino, a rejeté les déclarations du président Donald Trump.

    « Moi, comme soldat, aux côtés des forces armées et du peuple, je suis sûr que nous serons en première ligne pour défendre les intérêts et la souveraineté de notre Venezuela bienaimé », assure-t-il.

    Mais au Venezuela, on se pose plusieurs questions : Est-ce que cette possible intervention des Etats-Unis serait motivée par des intérêts pétroliers plutôt que par la défense de la démocratie ? Est-ce que l’armée, dirigée par le ministre Padrino, serait suffisamment puissante et préparée pour une confrontation militaire avec les Etats-Unis ?

    Pour certains, il serait naïf de croire aux chances de l’armée face à la première puissance militaire mondiale.

    En attendant, du côté de l'opposition, les dirigeants ont organisé ce samedi matin un rassemblement contre Nicolas Maduro mais les militants n'ont pas vraiment répondu à l’invitation. Signe d’une profonde démoralisation chez les opposants puisque malgré les quatre mois de manifestation et plus de 125 morts, le président Maduro a réussi à concrétiser sa Constituante qui a des pouvoirs illimités.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.