GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Fusillade de Las Vegas: le lourd passif des Etats-Unis

    media Le site de la fusillade de Las Vegas bouclé par la police, le 2 octobre 2017. REUTERS/Lucy Nicholson

    Les Etats-Unis ont une histoire lourde en matière de fusillades et de tuerie de masse. Celle de la nuit dernière à Las Vegas, malgré le fait que le bilan reste encore provisoire, est la plus meurtrière depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avec au moins 59 morts et 527 blessés. Retour sur les dernières grandes tueries aux Etats-Unis.

    L’évolution des tueries de masse aux Etats-Unis fait craindre le pire. De plus en plus fréquentes et de plus en plus meurtrières, c’est ainsi que la presse américaine les caractérisent.

    A Las Vegas, c’est le plus lourd bilan enregistré depuis près d’un siècle. Le triste record battu datait de 2016 lors d’une fusillade dans un club gay d’Orlando. 49 personnes avaient été abattues par Omar Mateen, un Américain d’origine afghane qui avait fait allégeance à l'organisation Etat islamique.

    En 2007, un étudiant de 23 ans avait abattu 32 personnes sur le campus de l’Université de Virginia Tech. Un meurtrier qualifié de loup solitaire, tout comme le jeune homme qui avait tué 26 personnes, dont 20 enfants dans une école primaire à Newtown, dans le Connecticut, en 2012.

    Les tueries de masse se multiplient depuis le début des années 2 000. Avec celle de Las Vegas, c’est la 9e en 17 ans. Auparavant, deux autres tueries de masse s’étaient déroulées dans les années 90.

    En 1999, 13 personnes avaient perdu la vie à Columbine sous les balles de deux lycéens alors qu’en 1991, première tuerie dans ce classement des fusillades les plus meurtrières, 22 clients d’un restaurant à Killeen au Texas avaient été abattus par un homme qui s’était ensuite donné la mort. Un des traits communs avec les autres tueries de masse aux Etats-Unis et notamment celle de Las Vegas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.