GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Ouragan Maria: la venue de Trump à Porto Rico ne suscite pas d’enthousiasme

    media Porto Rico, dévasté par l'ouragan Maria, peine à se relever (ici le 2 octobre 2017 à Guaynabo). REUTERS/Alvin Baez

    Donald Trump arrive à Porto Rico deux semaines après le passage de l’ouragan, alors qu’il s’était rendu dans le Texas et en Floride dans les jours qui avaient suivi. Le président américain a réagi tardivement à l’ampleur de la catastrophe qui a touché l’ile, pourtant territoire américain, et l’avalanche de messages qu’il a envoyés ensuite sur Twitter n’a pas été appréciée. Sa venue ce mardi à Porto Rico ne suscite pas d’enthousiasme particulier.

    Avec notre envoyée spéciale à Porto Rico,  Anne Corpet

    Les habitants de l’île ont été blessés par les tweets du président américain, qui décrivaient une situation en constante amélioration. Ici, le quotidien reste très difficile et les Portoricains ont très mal pris d’être taxés de fainéants dans un des tweets du président.

    « Ces tweets ont été insultants pour nous, dénigrants. Et c’est triste parce que dans cette situation on est affaiblis émotionnellement et on ne s’attend pas à ce qu’un responsable s’exprime de cette façon », raconte Ignacio Lopez qui habite le quartier d’Ocean Park, ravagé par l’ouragan.

    Ignacio montre les arbres sciés en longues buches rangées sur le côté de la chaussée. Les tas de broussailles et de débris bien alignés. Et il lance : « Tout ce travail a été fait par les habitants du quartier. Ici personne n’est venu nous aider. »

    Porto Rico peine à se relever de la catastrophe

    L’aéroport de Porto Rico n’a pas encore repris une activité normale. Beaucoup de vols sont annulés. D’autres retardés. Wilfredo Suarez espère rejoindre son fils dans le New Jersey. « J’essaye de partir depuis plusieurs jours, depuis le passage de Maria mais je n’ai pas réussi. C’est mon ile, bien sûr je reviendrai. Je resterai dans le New Jersey jusqu’à ce que l’électricité et l’eau soient rétablies ici. »

    Dans le quartier d’Ocean Park, les habitants continuent de déblayer le sable apporté par l’ouragan. Les poteaux électriques sont à terre, il n’y a pas d’eau, pas de courant, pas d’argent aux distributeurs. « J’ai attendu douze heures, de cinq heures du matin à cinq heures de l’après-midi pour avoir de l’essence, confie Cristel Cruz, une mère de famille. Chaque jour pour la nourriture, l’eau, l’argent, il faut choisir ce qui est le plus important. Une chose par jour. Aujourd’hui je voulais aller au supermarché mais l’attente était trop longue. Il faut décider chaque matin ce qui est le plus important. C’est dur. »

    Selon les experts il faudra six mois rétablir l’électricité. Et nul ne sait pour l’instant quand il y aura de l’eau courante.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.