GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: une loi contre les disparitions enfin adoptée

    media Lors d'une marche pour les trois ans de la disparition d'étudiants de l'université Raul Isidro Burgos, à Mexico. On peut lire sur les affiches «43 d'entre nous manquent, où sont-ils ?», à Mexico, le 26 septembre 2017. REUTERS/Ginnette Riquelme

    Alors que 33 000 personnes ont disparu dans le pays durant les dix dernières années, le Mexique se dote enfin d'un instrument légal pour lutter contre ce fléau. Il a fallu deux ans de tergiversations parlementaires avant qu’une loi pour lutter contre les disparitions soit définitivement adoptée, jeudi 12 octobre, par la Chambre des députés. Elle prévoit des peines allant jusqu'à 90 ans de prison pour les fonctionnaires jugés coupables d'un tel crime.

    Avec notre correspondant au Mexique, Patrick John Buffe

    Poursuivie d'office, la disparition de personnes est désormais un délit imprescriptible, passible de lourdes peines : jusqu'à 60 ans de prison pour les agents de l'Etat impliqués dans des disparitions forcées, jusqu'à 50 ans pour des particuliers. Une peine qui peut être augmentée de moitié par le juge, si les victimes sont des enfants, des femmes, des handicapés, des défenseurs des droits de l'homme ou des journalistes.

    Cette loi prévoit également la création d'un système national de recherches de personnes. Le but est de mettre un terme à la situation actuelle qui voit les familles des victimes, au risque de leur vie, fouiller désespérément les centaines de fosses clandestines que compte le pays. Ces fosses communes vont d’ailleurs désormais être recensées dans un registre national.

    Si l'approbation de cette loi était urgente, sa mise en œuvre l'est encore plus. Les autorités doivent l’appliquer rapidement pour éviter de nouvelles disparitions et pour combattre l'impunité. Pour que ce nouveau système légal ne reste pas lettre morte, encore faut-il aussi que le Congrès lui octroie un budget suffisant pour assurer son bon fonctionnement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.