GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Affaire des diplomates malades: Donald Trump accuse Cuba

    media Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse, devant la Maison Blanche, à Washington, le 16 octobre 2017. REUTERS/Yuri Gripas

    Donald Trump accuse Cuba d'être à l'origine de mystérieuses attaques qui ont rendu malades une vingtaine d'employés de l'ambassade américaine à la Havane. L'affaire avait été révélée en août dernier. Vingt et un employés de l'ambassade des Etats-Unis à La Havane étaient atteints depuis la fin de l'année dernière par un mal mystérieux : maux de tête, nausées, vertiges, problèmes de sommeil et étourdissement. La moitié du personnel diplomatique de son ambassade a été rapatriée.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    L'administration à Washington avait pris soin de ne pas désigner les autorités cubaines comme les responsables directes du mal qui a mystérieusement frappé les diplomates américains en poste à La Havane.

    La décision d'évacuer la moitié du personnel de l'ambassade avait été prise fin septembre pour protéger la santé des Américains concernés. Mais dans son communiqué le département d'Etat rappelait  « nous ne connaissons ni les origines ni le mode opératoire de ces attaques ». Cette fois, le président américain accuse directement les Cubains. Donald Trump.

    « Je crois que Cuba est responsable, oui je le crois. Comme vous savez, ce sont des attaques très inhabituelles. Mais oui je pense que Cuba en est responsable » a déclaré le président Donald Trump ce lundi.

    Le rapprochement historique entre Cuba et les Etats-Unis effectué sous l'administration Obama avait été qualifié de choix terrible et mal avisé par Donald Trump. Avec cette nouvelle déclaration, le président américain risque d'envenimer un climat déjà tendu entre les deux pays. La Maison Blanche n'a pourtant communiqué aucun élément nouveau pour accréditer les accusations portées contre le régime cubain.

    →(Re)lire: Les Etats-Unis et Cuba, une histoire tumultueuse depuis la fin du XIXe siècle

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.