GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    C'est un coup dur pour le Premier ministre Boris Johnson. Le président de la Chambre des communes a immédiatement déclaré que l'assemblée devait «se réunir sans délai».

    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Etats-Unis: Rex Tillerson démarre une tournée dans le Golfe et en Asie du Sud

    media Rex Tillerson à Londres, le 14 septembre 2017. Reuters

    Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson se rend ce week-end en Arabie saoudite et au Qatar pour évoquer la crise du Golfe qui oppose notamment les deux pays depuis juin, a annoncé jeudi le département d'Etat. Il se rendra ensuite notament au Pakistan et en Inde.

    Dans le Golfe, Rex Tillerson rencontrera plusieurs dirigeants saoudiens et qataris. Il avait déjà fait ce voyage en juillet pour tenter, en vain, de résoudre la crise entre le Qatar et ses voisins. L'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont coupé leurs relations diplomatiques avec le Qatar, qu'ils accusent de soutenir le terrorisme et d'être trop proche de l'Iran. Doha rejette ces accusations et dénonce une tentative de « mise sous tutelle » de sa politique étrangère.

    Rex Tillerson participera également à Riyad à la première réunion de la Commission de coordination saoudo-irakienne. L'Arabie saoudite cherche surtout à limiter l'influence de son rival iranien en Irak.

    Le chef de la diplomatie américaine se rendra ensuite, pour la première fois, en Asie du Sud. A Islamabad, il évoquera avec plusieurs dirigeants « le rôle crucial du Pakistan pour le succès de la stratégie des Etats-Unis », selon un communiqué du département d'Etat. L'armée pakistanaise est soupçonnée d'être trop tendre à l'égard des talibans.

    Rex Tillerson se rendra ensuite chez le grand rival du Pakistan, en Inde. A New Delhi, il doit discuter d'un « partenariat stratégique » renforcé que les Etats-Unis comptent établir avec l'Inde.

    Rex Tillerson flatte l'Inde et tacle la Chine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.