GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 26 Avril
Vendredi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Argentine: un éminent ministre de l'ère Kirchner en prison pour corruption

    media L'ancien ministre argentin Julio De Vido, en avril 2016 à Buenos Aires. REUTERS/Marcos Brindicci

    En Argentine, le voile se lève sur la corruption des présidences des péronistes Néstor et Cristina Kirchner, avec la détention de l'ancien ministre Julio De Vido, responsable de tous les contrats publics entre mars 2003 et décembre 2015, date de l'arrivée au pouvoir du président de centre droit Mauricio Macri.

    Avec notre correspondant à Buenos Aires,  Jean-Louis Buchet

    L'homme le plus puissant de l'ère Kirchner - après les époux Kirchner, bien sûr - est en prison. Accusé de corruption, Julio De Vido, ministre de la Planification et de l'Investissement public de 2013 à 2015, a été détenu sur ordre de la justice mardi 24 octobre 2017, après la levée de son immunité parlementaire.

    Cette dernière a été votée par plus des deux tiers des députés présents à l'Assemblée nationale, dont un seul représentant du groupe kirchnériste. Il y a peu encore, De Vido semblait intouchable. Mais la victoire du président Mauricio Macri aux législatives de dimanche dernier a changé la donne.

    Julio De Vido en prison, un précédent

    De Vido est mis en cause dans deux affaires. La première concerne des surfacturations de 7 milliards de dollars sur l'achat de gaz naturel liquéfié. La seconde, une fraude de 270 millions de dollars sur la construction d'une usine à charbon. Mais d'autres pourraient s'ajouter, puisque tous les contrats publics sous les présidences Kirchner passaient par lui.

    La détention de De Vido marque un précédent. Les anciens présidents Carlos Menem et Cristina Kirchner, élus sénateurs dimanche dernier, pourraient suivre. Le premier a été condamné, et l'ancienne présidente de la République est pour sa part inculpée, toujours pour des affaires de corruption.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.