GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: un gouverneur révoqué, l'Assemblée convoque de nouvelles élections

    media Les gouverneurs nouvellement élus de l'Assemblée nationale constituante, lors de la prestation de serment, le 18 octobre 2017 à Caracas. REUTERS/Marco Bello

    Au Venezuela, l’Assemblée nationale constituante a signé le 26 octobre le décret qui fixe les prochaines élections municipales en décembre en même temps que le scrutin qui permettra d’élire le nouveau gouverneur de l’Etat de Zulia. Elu il y a près de deux semaines, le précédent a été destitué hier par cette même Assemblée. La confiance règne dans le camp du parti au pouvoir qui souhaite profiter de cette embellie pour s’imposer lors des prochaines échéances électorales.

    Les autorités de Caracas ont décidé de passer la vitesse supérieure. Après la victoire du PSUV, le Parti socialiste vénézuélien, lors des régionales il y a deux semaines et l’implosion de la coalition d’opposition en proie à des luttes intestines, les autorités estiment que le moment est idéal pour organiser les élections repoussées depuis des mois.

    Ce 26 octobre, l’Assemblée nationale constituante a donc signé le décret qui fixe les prochaines municipales pour le mois de décembre, sans pour autant préciser le jour du scrutin.

    Ces élections auraient dû se tenir en 2016, mais ont été constamment repoussées. L'annonce de la non-participation de deux des principales formations de l'opposition a certainement joué en faveur de cette décision.

    « Assemblée frauduleuse »

    Cette Assemblée que refuse de reconnaître l’opposition a par ailleurs révoqué le gouverneur de l’Etat de Zulia ce 26 octobre car ce dernier, Juan Pablo Guanipa, refusait de prêter serment devant ce qu’il qualifie d’« assemblée frauduleuse ».

    Un nouveau scrutin sera organisé également au mois de décembre dans cet Etat de l'Ouest du pays tenu par le parti au pouvoir avant de passer à l’opposition.

    Caracas a décidé d’accélérer le processus électoral et pourrait même avancer les élections présidentielles à mars 2018, alors que ce scrutin était semble-t-il prévu pour le mois de décembre de l'an prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.