GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Ingérence russe: des inculpations attendues dans un climat de fébrilité

    media Le président Trump a indirectement réagi aux informations faisant état d'inculpations dans le dossier de l'ingérence russe présumé lors de la dernière présidentielle. REUTERS/Kevin Lamarque

    Politiques et journalistes comptent les heures les séparant d'une possible annonce dès ce lundi d'une ou de plusieurs inculpations dans l'enquête sur l'ingérence russe aux Etats-Unis. Il y a toutefois toujours la possibilité que rien ne se passe, le bureau du procureur spécial n'ayant jamais confirmé ce qu'avait annoncé CNN vendredi soir. Donald Trump, après être resté silencieux sur le sujet pendant 24 heures, s'est rattrapé dimanche.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Quatre tweets pour dénoncer une chasse aux sorcières et inviter les médias à plutôt tourner leur attention vers la véritable collusion avec la Russie : celle d'Hillary Clinton.

    Les républicains ont en effet ressorti une vieille affaire d'uranium vendu aux Russes quand elle était secrétaire d'Etat. L'avocat de la Maison Blanche, Ty Cobb, a tenu à préciser que les tweets n'avaient rien à voir avec l'investigation du procureur spécial, Robert Mueller, avec lequel, a-t-il ajouté, le président coopère totalement.

    Le rôle de Manafort

    Les émissions politiques du dimanche ont été dominées par les inculpations. Adam Schiff, élu démocrate de Californie, et étoile montante du parti, a mentionné sur ABC comme un possible inculpé, Paul Manafort, qui avait dirigé la campagne de Trump à ses débuts et a eu des liens d'affaires avec la Russie.

    « Et quelles informations M. Manafort avait à offrir aux Russes ?, interroge le député. Eh bien ce que va faire le président concernant les sanctions ! Ce serait l'information la plus importante que le Kremlin voudrait avoir. »

     → A (RE)LIRE : Etats-Unis: premières mises en accusation dans l'enquête sur l'ingérence russe

    L'annonce d'inculpations, si elle a lieu, risque d'éclipser ce qui pourrait être un succès pour Donald Trump : l'adoption d'une réduction d'impôts par la Chambre qui doit voter mercredi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.