GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Janvier
Samedi 13 Janvier
Dimanche 14 Janvier
Lundi 15 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: Nouvelle fusillade aux Etats-Unis

    media Un homme a ouvert le feu sur l'église baptiste de Sutherland Springs et a fait 26 morts et une vingtaine de blessés, le 5 novembre 2017. REUTERS/Rick Wilking

    Un village « traumatisé », titre le Houston Chronicle. Tout le monde connaissait tout le monde dans le hameau de Sutherland Springs, raconte Nick Uhlig, un habitant interviewé par le journal. Jamais on n’aurait imaginé que quelque chose de pareil arriverait chez nous. Selon cet habitant, l’église était au centre la vie sociale de Sutherland Springs. « Tout le monde y était le bienvenu, qu’importent ses croyances », explique Nick Uhlig.

    Que sait-on sur l’auteur présumé ?

    Les autorités n’ont pas encore communiqué son identité, et pour l’instant ses motivations restent inconnues. Selon le Washington Post, il s’agit de Devin Patrick Kelley, un ex-militaire de 26 ans, renvoyé de l’armée de l’air après un passage en cour martiale en 2012. Il a été condamné pour avoir agressé sa femme et son enfant. Toujours selon le Washington Post, il aurait utilisé un fusil d’assaut du type Ruger AR-556. Il aurait commencé à ouvrir le feu devant l’église avant d’y rentrer et de continuer à tirer.

    Une fusillade qui intervient 5 semaines après celle de Las Vegas (où un homme a tué 58 personnes). Les militants en faveur d’un contrôle plus strict des armes à feu sont désespérés, écrit le Dallas Morning News. Ils pensaient que la tragédie de Las Vegas était un tournant dans le débat sur un renforcement de la législation. Certains parlementaires démocrates ont pris la parole pour demander d’avancer sur ce dossier. Du côté du lobby pro-armes, pour l’instant pas de commentaires sur cette fusillade.

    L’exaspération des journaux

    Face à la répétition de ses tragédies, certains journaux ne cachent pas leur exaspération. C’est le cas d’USA Today qui a publié un article « modèle » pour ce genre de fusillades. « Pourquoi attendre la prochaine tuerie de masse si on peut déjà écrire le papier dès maintenant », se demande l’éditorialiste cyniquement. L’article commence par « Un jeune homme lourdement armé et déséquilibré a ouvert le feu… ».

    Plusieurs cases sont restées vides, le lieu et le nombre des victimes par exemple. Le papier se termine par cette phrase : alors que les proches s’apprêtent à rendre un dernier hommage aux victimes, le reste de la nation porte son attention sur les matchs de football à l’affiche ce week-end.

    La crise de la santé au Venezuela

    Le Miami Herald publie un reportage sur la pénurie dans les hôpitaux. Des femmes contraintes d’accoucher dans les salles d’attente, des patients allongés dans les couloirs et des milliers d’enfants susceptibles de mourir de malnutrition.

    Sur le plan de la santé, le Venezuela ressemble de plus en plus aux pays les plus pauvres de la planète. Seulement 5 % des médicaments nécessaires pour des traitements sont disponibles, selon la Fédération des médecins vénézuéliens, citée par le Miami Herald.

    Quel avenir pour le statut de protection des ressortissants centre-américains ?

    Plusieurs dizaines de milliers de Honduriens et de Salvadoriens sont suspendus à cette décision que devrait annoncer aujourd’hui le département de la Sécurité intérieure. Il s’agit d’un permis de résidence spécial octroyé aux ressortissants de ces pays après le passage de l’ouragan Mitch qui avait dévasté l’Amérique centrale en 1998.

    Le journal hondurien La Prensa s’attend à que les autorités américaines mettent fin à ce statut particulier (dont bénéficie aussi des milliers d’Haïtiens). 57 000 ressortissants pourraient être expulsés, estime le quotidien. L’église d’El Salvador de son côté appelle le gouvernement à se préparer à l’éventualité du non-renouvellement du permis « TPS ».

    Election de la première femme à la mairie de Montréal

    C’est à la Une du journal Le Devoir. « Un vent de changement est en train de souffler sur Montréal », titre le quotidien francophone. Valérie Plante, inconnue du public il y a encore deux mois, a créé la surprise. Un exploit hors du commun, commente le journal, qui n’hésite pas à qualifier Valérie Plante de « Mairesse magique ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.