GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Hezbollah se dit prêt à se retirer d'Irak après la défaite de l'EI
    • Argentine: le sous-marin «San Juan» avait signalé une avarie lors de sa dernière communication (officiel)
    • Allemagne: le président Frank-Walter Steinmeier exhorte les partis au compromis pour gouverner
    • Argentine: les appels de samedi ne provenaient pas du sous-marin porté disparu (officiel)
    • Allemagne: le Parti social-démocrate (SPD) réitère son refus de participer à une nouvelle coalition gouvernementale
    Amériques

    Etats-Unis: Harvey Weinstein aurait embauché des espions pour étouffer l’affaire

    media Le célèbre producteur de cinéma Harvey Weinstein aurait engagé d'anciens agents secrets pour intimider ses victimes présumées. REUTERS/Mike Blake

    Depuis un mois, les révélations sur le harcèlement sexuel puis le viol présumé commis par le puissant producteur de cinéma Harvey Weinstein ont un retentissement mondial. Elles ont surtout libéré la parole de beaucoup de victimes, célèbres ou anonymes, trouvant enfin la force de dénoncer les comportements qu’elles ont subis. Mais le cas précis d’Harvey Weinstein revient au premier plan.Le New Yorker, l’un des journaux à avoir sorti l’affaire, raconte ce mardi 7 novembre comment le producteur a essayé d’empêcher la publication des enquêtes journalistiques le concernant.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    En mai dernier, Rose Mc Gowan reçoit un appel téléphonique. Alors que l’actrice prépare un livre dans lequel elle dénoncera certainement les agissements d’Harvey Weinstein à son encontre, une femme lui propose de participer à un événement pour lutter contre la discrimination de genre au travail.

    Cette même femme appellera également un journaliste du New York Times, travaillant aussi sur Harvey Weinstein, en se faisant passer pour l’une de ses victimes.

    Ancienne agente du Mossad israélien

    Dans les deux cas, elle donne une fausse identité. Son objectif n’est pas celui qu’elle prétend. Selon le New Yorker, cette femme ne serait en effet rien d’autre qu’une sorte d’espionne, ancienne agente du Mossad israélien. Sa mission était de recueillir des informations sur ceux qui enquêtent sur Harvey Weinstein et mesurer l’avancée de leurs recherches.

    Et elle n’était pas la seule : le journal, déjà l’un des premiers à avoir dénoncé le scandale, multiplie les exemples montrant comment le producteur a voulu discréditer ou freiner celles et ceux qui pouvaient causer sa perte. Après des décennies d’impunité, Harvey Weinstein avait ainsi senti le vent tourner depuis plusieurs mois. Mais ses efforts ont été vains et ces nouvelles révélations sur ses méthodes ne risquent pas d’arranger son cas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.