GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin pour protester contre une déclaration allemande sur le Liban (agence)
    • Syrie/chimique: nouveau veto russe à une résolution prolongeant les enquêtes internationales
    • Liban: Hariri affirme être «en route pour l'aéroport» pour quitter Ryad (tweet)
    • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
    • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
    Amériques

    A la Une: Election’s Day, une leçon pour les Républicains?

    media Le candidat démocrate Ralph Northam, ici à Fairfax, lors de sa victoire pour le poste de gouverneur de Virginie, le 7 novembre 2017. REUTERS/Aaron P. Bernstein

    La presse américaine revient ce mercredi sur cette première victoire démocrate au niveau des Etats depuis l'élection de Trump, il y a un an. Ce scrutin avait valeur de test pour les Républicains, notamment en Virginie. Pour le Washington Post, c'est « le triomphe de la décence sur la terreur et un message raciste à peine voilé ». « La Virginie rejette votre politique haineuse, M. Trump », renchérit le New York Times. Pour le journal, la victoire du gouverneur Ralph Northam était déterminante dans le seul Etat remporté par Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle de 2016.

    Trumpisme sans Trump ?

    Le Washington Post et le New York Times tirent d'ailleurs à boulets rouges sur son adversaire Ed Gillespie, qui n'a pas hésité sur ses affiches, à mélanger immigration et violence des gangs, alors que « la criminalité est bien moins élevée en Virginie que dans la plupart des autres Etats ». « Son choix de poser ses principes sur l'autel du trumpisme a rendu la victoire de Northam doublement importante, souligne le New York Times, un triomphe sur la politique de division raciale et une leçon pour les autres Républicains tentés d'adopter les viles tactiques de Trump ». Le journal conclut que « le Trumpisme sans Trump » ne fonctionne pas !

    « Coincé avec Bill » encore 4 ans

    Le New York Times accorde finalement une moindre place à la victoire du démocrate Phil Murphy dans le New Jersey et à la réélection d'un autre Démocrate, Bill de Blasio, à la mairie de New York. Ce dernier a facilement remporté un second mandat à la tête de la capitale financière américaine. « C'est maintenant que le plus dur commence », estime le New York Times, car le maire « a quatre ans pour poursuivre son objectif de remodeler la ville ». Et selon le quotidien il est freiné à la fois par les « contractions budgétaires au niveau fédéral, qui pourraient exacerber les problèmes sociaux ». Mais aussi par son « incapacité à nouer des relations de travail avec le gouverneur », pourtant démocrate lui aussi. Et « nombre de ses projets exigent son approbation ». « Coincé avec Bill » encore 4 ans, grince le New York Post. C’est sa une ce mercredi.

    « Justice poétique »

    Un mot encore de ce scrutin avec l'élection d'une transgenre à l'Assemblée locale, une première en Virginie. Elle s'appelle Danica Roem et cette victoire serait à elle seule « une raison suffisante pour sabrer le champagne », écrit le Richmond Times-Dispatch. « Son exploit historique doit être d'autant plus doux qu'elle a battu le farouche conservateur Bob Marshall, co-auteur de l'amendement qui, à l'époque, interdisait les mariages homosexuels ». Le journal de Virginie conclut : « vous pouvez inscrire cette victoire dans la rubrique "Justice poétique" ».

    Mais pour les progressistes, les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là. Figurent aussi à l'Assemblée locale : la première candidate ouvertement lesbienne de l'État et deux Latino-Américaines, qui ont renvoyé chez eux les titulaires de ces postes. « Ce qui est extrêmement rare », souligne le journal. Le scrutin a montré dans cet Etat une vraie « transformation politique », assure un analyste local citée par le Richmond Times.

    Canada : « un programme russophobe toxique »

    On quitte les Etats-Unis pour le Canada, avec le Globe and Mail, qui s'inquiète d'une mesure prise par Moscou. La Russie a mis sur liste noire des dizaines « d'acteurs politiques canadiens ». L'ambassade russe à Ottawa prétend qu'ils poursuivent « un programme russophobe toxique ». Une liste secrète, le nom des personnes visées n'a pas été dévoilé. Des représailles en tout cas, explique le journal anglophone, après la décision du Canada de sanctionner 30 hauts fonctionnaires russes.

    Chili : J-11 avant la présidentielle

    Le 1er tour de la présidentielle chilienne se tiendra le 19 novembre 2017. Mardi, Alejandro Guillier s'est inscrit dans la continuité de la politique de Michelle Bachelet, « citée au moins 7 fois » dans son discours, précise La Tercera. Tout en présentant son programme de 153 pages, le candidat a critiqué Sebastián Piñera pour avoir, entre autres, mis en doute le maintien de fonctionnaires à leur poste.

    « Les bons fonctionnaires n'ont rien à craindre », rétorque l'ancien chef de l'Etat, qui pointe du doigt les militants politiques au sein de la Fonction publique, toujours dans La Tercera. Sebastián Piñera a changé son fusil d'épaule hier. Alors qu'il avait fait campagne sur « davantage d'austérité et sur la réorientation des dépenses de l'Etat », il a souligné que « les mesures sociales ne seraient pas supprimées mais que l'argent serait affecté à des programmes plus efficaces ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.