GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Janvier
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: la NSA infiltrée et dévalisée par des pirates anonymes

    media Le siège de la NSA à Fort Meade dans le Maryland. AFP PHOTO/Saul Loeb

    La NSA, la plus secrète agence de renseignement des États-Unis, a été infiltrée et dévalisée par des pirates anonymes. Un groupe mystérieux a obtenu de nombreux outils de piratage que les États-Unis utilisaient pour espionner d'autres pays. Selon le New York Times, qui révèle l'ampleur de l'affaire, cela met le monde en danger.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    C'est l'histoire de l'arroseur arrosé : la NSA, considérée comme le chef de file mondial en matière d'intrusion dans les réseaux informatiques de ses adversaires n'a pas réussi à protéger son propre système.

    Un groupe de hackers dissimulé sous le mystérieux nom de code « Shadow Brokers » (les courtiers de l'ombre) a réussi à percer l'arsenal numérique des Etats-Unis et a revendu les armes informatiques américaines. 

    « Ces fuites ont causé des dommages incroyables »,  reconnaît Leon Panetta, l'ancien directeur de la CIA dans les colonnes du New York Times. Selon le journal, ce vol a donné lieu à une vague de cybercriminalité sans précédent : les logiciels de demande de rançon qui ont affecté les ordinateurs de millions de personnes, les pannes informatiques du système informatique des hôpitaux du Royaume-Uni et d'Indonésie, et la perturbation de la production d'une usine automobile en France figurent parmi les attaques menées grâce aux armes informatiques volées à l'agence américaine.

    Même si elle soupçonne les Russes, l'agence fédérale ignore toujours comment la fuite de ses outils les plus secrets a été possible. Ce qui suscite des commentaires moqueurs de la part du groupe de pirates. Une humiliation publique qui s'ajoute à  ce que le New York Times qualifie de pire débâcle de l'histoire du renseignement américain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.