GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
    • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait
    • Argentine: le Parlement adopte un budget d'austérité conforme à l'accord avec le FMI (officiel)
    Amériques

    Ingérences russes: Trump sous le feu des critiques des experts du renseignement

    media Le président russe Vladimir Poutine en compagnie de son homologue américain Donald Trump, le 11 novembre 2017. REUTERS/Jorge Silva

    Qui Donald Trump croit-il donc dans l'affaire de la tentative d'ingérence prêtée aux Russes dans son pays ? Vladimir Poutine, qui lui a assuré qu'il n'avait jamais tenté d'influer sur le résultat de l'élection américaine de 2016 ? Ou ses services de renseignement, qui brandissent des preuves d'une interférence de Moscou pour essayer de miner la campagne d'Hillary Clinton au profit du candidat républicain ?

    Avec notre correspondant à Washington,  Jean-Louis Pourtet

    Depuis qu'il a déclaré à Danang, au Vietnam, qu'il semblait plus considérer les dénégations de son homologue russe que les accusations de la CIA, de la NSA et du FBI, Trump prend une volée de bois vert de toute la classe politique américaine, même s'il a nuancé ses propos par la suite.

    C'est un républicain, John McCain, qui a lancé la première pierre, critiquant la naïveté d'un président qui, en croyant ce que lui dit Poutine, met la sécurité du pays en danger. Même réaction chez les démocrates, qui moquent la crédulité de Trump. Mais les critiques les plus sévères sont peut-être venues des experts.

    « Cela pose un danger à notre pays »

    « Il n'y a pas de doute, la Russie a interféré dans l'élection, et c'est curieux de voir que M. Trump ne le reconnait pas et ne proteste pas auprès de M. Poutine. La menace russe à notre démocratie est réelle », a défendu John Brennan, ancien directeur de la CIA interrogé sur l'antenne de la chaîne CNN.

    James Clapper, ancien directeur de la NSA, l'Agence de la sécurité nationale, assis à côté de Brennan, conforte le propos : « Poutine s'est engagé à saper notre système et notre démocratie. Et essayer de le dépeindre d'une autre façon est, je pense, stupéfiant. Cela pose un danger à notre pays. »

    Donald Trump répond encore sur Twitter

    Pour ces deux experts du renseignement, Donald Trump est le jouet de personnalités fortes comme le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, et le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, qui flattent l'égo du 45e président des Etats-Unis pour le manipuler.

    Dans un tweet, le président a accusé Brennan, Clapper mais aussi James Comey, ancien directeur du FBI, d'être des « politicards ». Brennan a répondu que Trump cherchait à délégitimer l'analyse de la communauté du renseignement, ajoutant : « Vu l'émetteur de cette critique, je la vois comme un badge d'honneur. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.